La distribution bafoue les engagements d'octobre, selon le patron de Nestlé France

La distribution bafoue les engagements d'octobre, selon le patron de Nestlé France
Casino rayons

Boursier.com, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 07h31

Seule contre tous, la distribution poursuit sa fuite en avant d'une guerre des prix qui met à genoux agriculteurs et industriels. Sur son blog, le PDG de Nestlé France, Richard Girardot, accuse la grande distribution de piétiner les engagements pris lors des Etats généraux de l'Alimentation, notamment la charte signée par la totalité des enseignes. A peine deux mois se sont écoulés, et l'ensemble de ces engagements sont bafoués, accuse-t-il, en illustrant son propos par une affichette proposant une remise de 70% chez Intermarché sur les bouteilles de Perrier, l'une des marques de Nestlé France.

Les producteurs "à genoux"

Alors, oubliée la prise de position d'Emmanuel Macron en faveur d'une réévaluation des seuils de revente à perte et d'un encadrement des promotions ? Pour Richard Girardot, le compte n'y est pas du tout. Toutes les enseignes continuent à tirer les prix vers le bas lors des négociations commerciales annuelles, souligne-t-il, ce qui contribuera encore à détruire de la valeur et alimenter la guerre des prix. Outre l'exemple du Perrier, le dirigeant évoque les catalogues qui proposent du -50% chez Carrefour, du 1+1 gratuit chez Géant Casino ou encore 40% de remise immédiate chez Cora. et Girardot de conclure, comme il a titré pour attirer l'attention des plus hautes autorités de l'Etat, c'est qui le patron ?.

Le billet a initialement été débusqué par AWP.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU