La fièvre du bitcoin enflamme le marché immobilier de Floride

Chargement en cours
 Le bitcoin, monnaie virtuelle, est de plus en plus utilisé dans les ventes immobilières aux Etats-Unis

Le bitcoin, monnaie virtuelle, est de plus en plus utilisé dans les ventes immobilières aux Etats-Unis

1/4
© AFP, Karen BLEIER
A lire aussi

AFP, publié le samedi 13 janvier 2018 à 09h22

L'embrasement du bitcoin, monnaie virtuelle dont le cours s'est envolé ces derniers mois, a atteint le marché immobilier des Etats-Unis, en particulier en Floride, en permettant aux investisseurs étrangers d'esquiver le contrôle des changes dans leur pays et des sanctions économiques.

Fin 2017, le bitcoin a été utilisé pour payer quelque 75 propriétés sur le sol américain --notamment dans le sud de la Floride et en Californie--, selon la société immobilière Redfin.

"Bitcoin accepté": cette précision se multiplie dans le descriptif des annonces de vente de logements à Miami et ses alentours. Un vendeur a même été plus loin en n'acceptant que cette crypto-devise pour son appartement proposé à 500.000 dollars.

Cela malgré l'extrême volatilité de cette crypto-monnaie. Elle a commencé l'année 2017 autour de 1.000 dollars et a frôlé les 20.000 dollars en fin d'année, après une flambée erratique à l'approche des fêtes. Elle cotait vendredi autour de 15.000 dollars.

Son utilisation dans les transactions immobilières n'en est qu'à ses balbutiements et les acteurs du secteur se montrent sceptiques à cause de sa forte instabilité.

"Je serais épaté si, dans un an, nous constatons qu'il y a des centaines d'opérations immobilières en bitcoin", a commenté Jay Parker, patron pour la Floride du courtier en immobilier Douglas Elliman.

Ces transactions peuvent toutefois être un dérivatif pour les étrangers incapables d'investir aux Etats-Unis de manière classique, a relevé Charles Evans, économiste spécialisé dans le bitcoin à l'université Barry en Floride.

L'évolution du secteur immobilier "semble être tirée par des investisseurs internationaux qui contournent des contrôles bancaires et monétaires inefficaces chez eux et par des amateurs de monnaies virtuelles aux Etats-Unis", a-t-il expliqué à l'AFP.

Ainsi, lorsque des gouvernements limitent le montant des transferts, "le bitcoin permet aux personnes de contourner ces restrictions".

Les étrangers, avant même l'essor fulgurant du bitcoin, pesaient déjà lourd dans le marché immobilier du sud de la Floride.

Près de la moitié de ces acheteurs sont originaires d'Amérique latine. Au cours des cinq dernières années, ils venaient en premier lieu du Venezuela, devant le Brésil et l'Argentine, selon l'Association nationale des biens immobiliers.

- Blanchiment d'argent ? -

Les devises virtuelles offrent un autre avantage à certains étrangers: déjouer les sanctions économiques imposées par Washington.

M. Evans a cité l'exemple du Venezuela qui est soumis à un strict contrôle des changes et a subi une inflation de 2.616% en 2017. La quasi-totalité des membres du gouvernement chaviste du président Nicolas Maduro est également visée par des sanctions américaines.

De plus, a-t-il souligné, "le bitcoin intéresse beaucoup les Iraniens qui sont doublement affectés par des restrictions en Iran et des sanctions internationales". 

Le blanchiment d'argent comme tremplin du marché immobilier de Floride est un secret de polichinelle, mais l'arrivée du bitcoin ne devrait pas éradiquer cette pratique répréhensible. Bien au contraire.

"C'est un moyen terrible pour blanchir de l'argent à grande échelle car toutes les transactions en bitcoin sont enregistrées dans le registre public des opérations Blockchain", a relevé M. Evans.

Ce registre "laisse beaucoup d'empreintes digitales donc si vous l'utilisez pour des raisons illégitimes, l'Etat et le gouvernement fédéral devraient disposer de tous les outils pour venir vous chercher", a prévenu Jose Felix Diaz, qui siège à la Chambre des représentants de Floride, dans un récent entretien à Politico.

Il est à l'origine d'une loi adoptée l'an dernier qui a ajouté les crypto-devises à la législation de la Floride contre le blanchiment d'argent.

Même son de cloche du côté de M. Parker car, même avec un paiement en bitcoin, "les propriétaires des immeubles peuvent toujours être retracés".

Il a anticipé que la mode des transactions payées en monnaies virtuelles sera aussi volatile que le cours de ces mêmes monnaies.

"C'est un subterfuge publicitaire. Il n'y a pas beaucoup de risque. Le seul risque, c'est si la monnaie s'effondre avant que vous ayez eu le temps de la liquider", a-t-il souligné. "Je pense que les gens qui utilisent le bitcoin pour essayer de vendre leur propriété le font dans l'idée que (la presse) va écrire dessus et leur offrir une meilleure exposition".

 
6 commentaires - La fièvre du bitcoin enflamme le marché immobilier de Floride
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    qu'elles sont donc belles ces pièces , mais avec une impression que ce bitecoin comme les "subpram's" va en envoyer pas mal dans le mur , de mon coté le mal depuis longtemps est déjà fait : c'est la "caisse d'épargne" la Bourse au plus élevée dans ce cas les actions devenues de vrais pièges a cons , qui m'avait attiré et envoyé dans un criminel traquenard boursier !

  • avatar
    chevaldacier -

    Il va bientôt s'appeler bitdanlecul !

  • avatar
    ajlbn -

    La censure sur le Forum ORANGE rejette quasi systématiquement tous les propos qui vont à l'encontre le la nouvelle majorité, mais également tous propos, même factuels, et surtout factuels, qui peuvent ne pas convenir à la mouvance identitaire et nationaliste. Mes avis et commentaires sont rejetés des dizaines de fois, alors qu'ils respectent la charte, ne comportent ni majuscule, ni insulte, ni propos raciste, ni grossièreté, ce qui n'est pas le cas de certains commentaires qui sont pourtant publiés sans problème. Il y a donc bien ostracisme, obstruction, et volonté de museler ceux qui ne pensent pas selon le dogme! Et je ne suis pas le seul et le premier à m'en plaindre. Il y a plus qu'un simple relent de police politique ou de la pensée! Il serait temps que les censurés s'associent dans un comité de Défense de la Liberté d'expression responsable!
    Voici à titre d'exemple, deux de mes commentaires systématiquement refusés abusivement:
    Mon journal, qui n'est pas en privé, est rempli d'exemples .
    référence à l'article :
    Sondage : Macron et Philippe à nouveau en forte hausse
    Statut : refusé
    Il y a 2 heures
    Se pose la question de la composition du panel de sondés! J'ai fait un sondage honnête chez moi! 100% des personnes consultées sont mécontentes de de gouvernement. Et avec de bonnes raisons comme ci-dessous!
    Les Lois Gattaz-Valls-Hollande-Macron se heurtent aux réalités de la vraie vie! Le patronat nous voulait taillables et corvéables à merci. Pour ce faire, le gouvernement a joué la carte de la division, entre les citoyens, les salariés du privé, du public, les chômeurs, les stagiaires, les retraités, les malades, les étudiants, les artisans, etc...et la division entre les syndicats, en faisant miroiter à certains la possibilité de devenir l'interlocuteur privilégié du pouvoir! Mais les bases syndicales, les délégués de terrain, eux sont restés unis. On les a vu dans les manifs nombreuses! Nos dirigeants ont ajouté, à diverses époques du mépris des insultes à notre endroit! Le "casse toi pauv' c.." de Sarkozy ne s'adressait pas qu'à une personne! Les "sans dent" de Hollande était bien collectif, les riens, les fainéants, les fouteurs de bor..ls, les assistés et autres mots de Macron, étaient de la même veine! Patrons, nous ne serons pas vos nouveaux esclaves! Ni nos enfants et petits enfants!
    26-fois censuré-repassé
    -------------------

    référence à l'article :
    Les adhérents du Front national sont-ils opposés à un changement de nom ?
    Statut : refusé
    Il y a 2 heures
    Le nom Front National, était pendant la dernière guerre et jusqu'en 1948, celui d'un groupe de résistants proches du parti communiste! Autant dire qu'il représentait, avec d'autres, la lutte contre les nazis, les collaborateurs, et les groupuscules d'extrême droite et pétainistes! Donc rien à voir avec l'actuel mouvement!
    47- fois censuré =repassé

  • avatar
    nationF -

    .youtube.com/watch?v=OyDP5PLDFPg

    I-Média#183 : Complotisme, a-t-on le droit de douter ?

  • avatar
    chti74 -

    C'est un moyen terrible pour blanchir de l'argent à grande échelle (sic) .... et aucun Etat ne réagit, étrange ! Il est urgent de tuer le bitcoin dans l'œuf car cela va faire des ravages totalement incontrôlés ! Et de très nombreux perdants qui se retourneront ensuite vers les Etats pour ne pas avoir réagi et légiféré !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]