La France championne d'Europe des impôts

La France championne d'Europe des impôts
Un avis d'imposition.

Boursier.com, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 11h11

Selon les nouveaux chiffres publiés par Eurostat, c'est en France que l'on paie le plus d'impôts en Europe. C'est en revanche en Irlande que les recettes issues des impôts sont les moins importantes.

La France devant les pays nordiques

En 2016, les prélèvements fiscaux et sociaux ont représenté 47% du PIB en France. Ce sont les cotisations sociales qui sont particulièrement importantes dans l'Hexagone. Elles atteignent 18,8% du PIB, tandis que 16,1% proviennent des impôts sur la production et sur les importations.

Globalement en Europe, les recettes fiscales par rapport au PIB ont augmenté. Que ce soit dans l'Union européenne ou dans la zone euro, elles sont légèrement au-dessus de 40% du PIB en 2016.

Une forte hausse compréhensible en Grèce

Derrière la France, on retrouve le Danemark (47,3%), la Belgique (46,8%), et les autres pays nordiques comme la Suède (44,6%) et la Finlande (44,3%). En fin de classement, les recettes issues des impôts sont faibles en Irlande (23,8%), en Roumanie (26%) ou encore en Bulgarie (29%). Dans ces pays, la tendance est à la baisse depuis 2006, de près de 10 points en Irlande notamment.

C'est en Grèce, aux Pays Bas et au Luxembourg que les recettes ont augmenté plus que partout ailleurs en Europe en 2016. En Grèce, cette progression s'explique par le plan de redressement des finances publiques engagé pour faire face à la crise. Depuis 2007, Eurostat souligne que la part des impôts a une plus grande part dans le PIB à cause de la crise, et de l'absence de croissance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.