La France devrait fermer 14 réacteurs nucléaires d'ici 2035

La France devrait fermer 14 réacteurs nucléaires d'ici 2035©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 21 janvier 2020 à 15h59

EDF a proposé au gouvernement d'étudier la mise à l'arrêt de paires de réacteurs sur les sites de Blayais, Bugey, Chinon, Cruas, Dampierre, Gravelines et Tricastin.

Le gouvernement propose de fermer 14 réacteurs nucléaires d'ici 2035, dont ceux de la centrale de Fessenheim dès le premier semestre 2020, pour ramener à 50% la production d'électricité d'origine nucléaire dans le mix énergétique.

"Le principe général sera l'arrêt des réacteurs, hors Fessenheim, à l'échéance de leur cinquième visite décennale, soit des arrêts entre 2029 et 2035", peut-on lire dans la première mouture de la PPE (programmation pluriannuelle de l'énergie), cité par l'agence de presse Reuters.

"Le gouvernement a fait le choix d'afficher une programmation claire de l'évolution des capacités nucléaires, y compris au-delà de l'horizon de la PPE (2028), pour ne pas renvoyer à nos successeurs les modalités de mise en oeuvre de cette diversification", précise le texte. Il sera soumis jusqu'au 19 février à la consultation publique.

Les salariés vont devoir préparer leur reconversion

"L'affichage d'une trajectoire lisible et anticipée permettra aux territoires et aux salariés de mieux se préparer, d'engager leur reconversion bien en amont et de structurer la filière de démantèlement. Elle apportera également de la visibilité à l'ensemble des acteurs du système électrique pour leurs investissements", ajoute le gouvernement.

La PPE établit les priorités d'action du gouvernement en matière d'énergie pour la métropole continentale, dans les six années à venir.

7 paires de réacteurs

Le gouvernement a demandé à EDF de lui transmettre une liste de sites sur lesquels ces fermetures pourraient intervenir, définie de manière à minimiser l'impact économique et social. Sur la base de ces critères, EDF a proposé au gouvernement d'étudier la mise à l'arrêt de paires de réacteurs sur les sites de Blayais, Bugey, Chinon, Cruas, Dampierre, Gravelines et Tricastin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.