La France est à la traîne en matière d'énergies renouvelables

La France est à la traîne en matière d'énergies renouvelables
Une éolienne et un tournesol, près de Vienne.

Boursier.com, publié le mardi 12 février 2019 à 14h23

La part de l'énergie provenant de sources renouvelables dans la consommation finale brute est encore loin de l'objectif assigné par l'UE...

La France est à la traîne en matière d'énergies renouvelables. Si la part de l'énergie provenant de sources renouvelables dans la consommation finale brute a atteint 17,5% dans l'Union européenne en 2017, en hausse par rapport au taux de 17,0% de 2016, et plus du double de son niveau de 2004 (8,5%), le chemin à parcourir est encore long. Dans le cadre de la stratégie "Europe 2020", l'objectif à atteindre pour l'UE est en effet que cette part s'élève à 20% d'ici à 2020 et à au moins 32% d'ici à 2030.

Les pays du Nord en exemple

Au sein du Vieux continent, la différence entre pays reste également marquante, selon les données dévoilées par Eurostat. Avec plus de la moitié (54,5%) de sa consommation finale brute d'énergie provenant de sources renouvelables, la Suède affichait de loin la plus forte proportion en 2017, devant la Finlande (41,0%), la Lettonie (39,0%), le Danemark (35,8%) ainsi que l'Autriche (32,6%). À l'inverse, les plus faibles proportions d'énergies renouvelables ont été enregistrées au Luxembourg (6,4%), aux Pays-Bas (6,4%) et à Malte (7,2% chacun).

Pays-Bas, France et Irlande loin de leur objectif

En outre, alors que onze Etats ont déjà atteint leur objectif 2020, les Pays-Bas (à 7,4 points de leur objectif national 2020), la France (à 6,7 pp), l'Irlande (à 5,3 pp), le Royaume-Uni (à 4,8 pp), le Luxembourg (à 4,6 pp), la Pologne (à 4,1 pp) et la Belgique (à 3,9 pp) sont les pays les plus éloignés de leurs objectifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.