La France est tombée au 5ème rang de la production automobile en Europe

La France est tombée au 5ème rang de la production automobile en Europe©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 novembre 2019 à 19h04

Jusqu'en 2011, elle était encore le deuxième pays producteur automobile. L'Allemagne reste indétrônable, à la première place.

La France a perdu du terrain sur la scène automobile... Elle est devenue en 2016 le cinquième pays fabricant de l'Union européenne (UE), reculant d'une place, avec 6,7% de la production du Vieux continent. Elle se situe ainsi derrière l'Italie (7,2%), l'Espagne (7,4%), le Royaume-Uni (8,2%) et surtout derrière l'Allemagne qui assure 44,5% de la production automobile européenne.

"Jusqu'en 2011, la France était encore le deuxième pays producteur automobile. Depuis le début des années 2000, le poids de la production automobile française en Europe a été divisé par deux (13,1% en 2000)", écrit l'Insee dans une étude publiée jeudi.

L'Allemagne reste leader

Dans le même temps, l'Allemagne a conforté sa position (40,6% en 2000), alors que le poids des pays de l'Est a plus que triplé (16,5% en 2016 contre 5,2% en 2000). Contrairement à la production des principaux pays producteurs, celle de la France n'a pas récupéré son niveau d'avant la crise de 2008. Le solde commercial des produits automobiles était de -9,6 milliards d'euros en 2016, il est devenu déficitaire en 2008. "Ces évolutions traduisent une concurrence étrangère accrue mais aussi le développement à l'international des acteurs nationaux", explique l'institut national de la statistique.

En France, en 2016, la production automobile était estimée à 55 milliards d'euros. Plus de 400 groupes (418 précisément) relèvaient du secteur automobile et concentraient 92% de cette production, le reste étant fabriqué par des groupes d'autres secteurs (fabrication de machines et équipements, commerce, etc.) et par des unités légales indépendantes.

Les constructeurs représentent 80% de l'activité

Selon les chiffres de l'Insee, les véhicules sont la principale production des groupes automobiles (58%) et la fabrication d'accessoires divers, tels que les pièces moulées, les boîtes de vitesse, les embrayages, vient en deuxième position (23%).

Parmi les groupes, les constructeurs assurent à eux seuls 80% du chiffre d'affaires du secteur ; il s'agit essentiellement de Renault, PSA, Renault Trucks (groupe Volvo) et Toyota.

À l'autre extrémité, 1.200 unités légales automobiles indépendantes réalisent 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires, soit 1% du chiffre d'affaires du secteur, principalement dans la fabrication de carrosseries et remorques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.