La France prête à affronter la canicule ?

La France prête à affronter la canicule ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 24 juin 2019 à 14h22

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a demandé dimanche aux entreprises d'adapter les horaires de travail de leurs salariés aux très fortes chaleurs.

Le gouvernement a pris les mesures nécessaires pour affronter l'épisode de forte chaleur prévu cette semaine en France, a déclaré lundi la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, sans exclure des décès liés à la canicule. Météo France annonce une "vague de chaleur remarquablement intense et précoce sur la France cette semaine", avec des températures de 35 à 40 degrés "sur la grande majorité des régions".

Agnès Buzyn a précisé sur franceinfo avoir organisé la semaine dernière une réunion préparatoire avec tous les ministères concernés. Elle a en outre alloué une enveloppe de 15 millions d'euros aux établissements hospitaliers pour recruter du personnel paramédical durant les congés estivaux. "Tout est prêt à la fois dans les Ehpad, dans les hôpitaux, dans les transports. La direction générale du Travail envoie des consignes, le ministère des Sports déplace les horaires des compétitions. Bref, tout est organisé", a-t-elle assuré.

Un point tous les jours à 17h

"Cela dit, lorsque les gens sont fragiles, même quand ils boivent beaucoup, même quand tout est organisé, il y a toujours un surplus de mortalité", a-t-elle ajouté. "C'était le cas l'été dernier, même si ça a été très, très loin de ce que nous avions connu en 2003." Le nombre de décès spécifiquement dus à la canicule d'août 2003 en Europe est estimé à 15.000 morts en France.

A ce stade, il n'est pas prévu de demander aux familles de garder leurs enfants à la maison au lieu de les envoyer à l'école, a précisé la ministre. Un point sera fait au ministère tous les jours vers 17 heures à l'aide des remontées des agences régionales de santé et de Météo France.

"Et s'il convient de garder des enfants à la maison jeudi et vendredi - jeudi pourrait être le pic de canicule -, nous donnerons des consignes en ce sens. Pour l'instant, ça n'est pas prévu. Il n'y a pas de département en situation de ne pas pouvoir accueillir des enfants", a-t-elle dit.

Ce matin, la Ministre @agnesbuzyn a activé le No Vert #Canicule Info Service > >📞 0800 06 66 66 : Un numéro gratuit pour obtenir des conseils de protection pour vous et votre entourage. > >? En cas de malaise, je compose le 15 pic.twitter.com/wTJMEfBN79
- Ministère des Solidarités et de la Santé (@MinSoliSante)

Décaler les horaires dans le bâtiment

Dans le secteur du bâtiment, où les ouvriers travaillent souvent en extérieur, les entreprises sont incitées à décaler les horaires de travail et à fournir au moins trois litres d'eau fraîche par jour à chaque salarié, selon un communiqué du ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, et du président de la Fédération française du bâtiment (FFB) Jacques Chanut.

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a demandé dimanche aux entreprises d'adapter les horaires de travail de leurs salariés à la canicule, qui va sévir en France à partir de lundi. "Les employeurs ont des obligations et on est en train de les rappeler fortement, on va suivre ça de près", a déclaré Muriel Pénicaud, qui était l'invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. "Cela veut dire adopter les horaires en fonction de la chaleur, hydratation et puis aussi les équipements", a-t-elle ajouté. "On va être attentif en particulier au bâtiment, puisque c'est probablement là qu'il y a le plus de risques."

Le ministère de l'Education nationale a diffusé des recommandations à destination des directeurs d'établissements scolaires, leurs demandant notamment de garder les enfants dans une ambiance fraîche, de limiter les dépenses physiques et d'adapter, là aussi, les horaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.