La France reconfinée, mode d'emploi

La France reconfinée, mode d'emploi
intervention télévisée 28 octobre 2020

Boursier.com, publié le jeudi 29 octobre 2020 à 07h17

Changement par rapport au printemps, les écoles, collèges et lycées resteront ouverts. Le chef de l'Etat promet un point dans 15 jours, pour éventuellement assouplir les règles pour les commerces.

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir un nouveau confinement en France, légèrement assoupli par rapport à celui du printemps. Il doit démarrer à partir de ce vendredi et jusqu'au 1er décembre, pour faire face à l'épidémie liée au nouveau coronavirus...

"Les mesures prises ne suffisent plus", a dit le chef de l'Etat lors d'une allocution télévisée. "J'ai décidé qu'il fallait retrouver à partir de vendredi le confinement qui a stoppé le virus." L'actuelle "deuxième vague sera sans doute plus dure et plus meurtrière que la première", a-t-il prévenu.

Les écoles restent ouvertes

"Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront donc ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les facultés et établissements d'enseignement supérieur assureront à l'inverse des cours en ligne, a annoncé le président...

Comme lors du premier confinement qui avait duré deux mois, le télétravail va redevenir la règle, et tous les commerces non essentiels seront fermés et il faudra se munir d'une attestation pour sortir de chez soi. "Vous pourrez sortir de chez vous pour aller travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, pour porter assistance à un proche, pour faire vos courses ou prendre l'air à proximité de votre domicile. C'est donc le retour de l'attestation", a indiqué le chef de l'Etat.

Les bars et les restaurants seront fermés. Les salariés et les employeurs qui ne peuvent pas travailler continueront quant à eux à bénéficier du chômage partiel.

Par ailleurs, un plan spécial sera préparé pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises...

Les frontières à l'extérieur de Schengen fermées

"Nos frontières intérieures à l'espace européen demeureront ouvertes et sauf exception les frontières extérieures resteront fermées. Bien évidemment, les Français de l'étranger resteront libres de regagner le territoire", a-t-il expliqué.

Autre signe d'assouplissement : les visites dans les Ehpad seront autorisées.

"Tous les quinze jours, nous ferons le point sur l'évolution de l'épidémie... Nous déciderons, le cas échéant, de mesures complémentaires et nous évaluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes", a détaillé Emmanuel Macron. D'ici quinze jours, ce scénario pourrait être réévalué et certains commerces autorisés à rouvrir, à l'approche des fêtes de Noël - période cruciale pour l'activité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.