La grève à la SNCF n'est pas soutenue par les Français

La grève à la SNCF n'est pas soutenue par les Français©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 02 mars 2018 à 11h17

Un sondage publié en début de semaine montrait déjà que plus des deux tiers des Français étaient favorables à l'abandon du statut des cheminots... Ces derniers sont décidément peu soutenus : 58% des personnes interrogées pensent qu'une grève à la SNCF est injustifiée, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et 'Le Figaro'.

Par ailleurs, les deux-tiers des Français (64% contre 36%) pensent que ces mouvements de mobilisation pourraient conduire à un blocage complet du pays comme en 1995. Un scénario exclu par le gouvernement, mais aussi par le patron de la SNCF Guillaume Pépy.

Logique de mobilisation

La première journée de concertation sur la réforme de la SNCF a viré jeudi au dialogue de sourds entre la ministre des Transports et les syndicats, qui agitent toujours la menace d'un conflit social d'ampleur face à la "détermination" de l'exécutif à boucler ce dossier d'ici à l'été. La CGT-Cheminots, premier syndicat de la SNCF "reste sur la logique d'une possible mobilisation des cheminots" le 15 mars.

Le sondage Odoxa montre que les Français sont 72% à approuver la fin du statut de cheminot. Ils sont majoritairement favorables (53% contre 46%) à la méthode, c'est-à-dire au passage par ordonnances, annoncé en début de semaine par le gouvernement.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU