La justice demande la levée du couvre-feu aux Pays-Bas

La justice demande la levée du couvre-feu aux Pays-Bas
Pays-Bas

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 16 février 2021 à 14h43

Ce couvre-feu, le premier en vigueur aux Pays-Bas depuis la Seconde guerre mondiale, a déclenché des scènes d'émeutes pendant plusieurs jours dans le pays.

Ce couvre-feu, le premier en vigueur aux Pays-Bas depuis la Seconde guerre mondiale, a déclenché des scènes d'émeutes pendant plusieurs jours dans le pays.

Un tribunal néerlandais a ordonné mardi au gouvernement de mettre fin immédiatement au couvre-feu nocturne imposé dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Selon la justice, le dispositif ne repose pas sur une base juridique appropriée.

Ce couvre-feu, le premier en vigueur aux Pays-Bas depuis la Seconde guerre mondiale, a déclenché des scènes d'émeutes pendant plusieurs jours.

Il devait durer jusqu'à début mars

Le gouvernement néerlandais a annoncé le 8 février la prolongation jusqu'au 3 mars du couvre-feu nocturne instauré dans le pays pour endiguer la propagation de l'épidémie de COVID-19.

Cette mesure instaurée le 23 janvier, et qui devait expirer le 10 février, a provoqué plusieurs jours de manifestations violentes dans le pays. Pour protester contre ce couvre-feu, des groupes d'émeutiers ont incendié, jeté des pierres et pillé des magasins, à Rotterdam et Amsterdam notamment.

Le gouvernement de Mark Rutte avait déjà décidé début février de prolonger jusqu'au 2 mars la plupart des autres mesures de confinement instaurées pour lutter contre le coronavirus, de crainte que les nouveaux variants ne provoquent une nouvelle flambée épidémique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.