La nationalité française désignée la meilleure du monde

La nationalité française désignée la meilleure du monde
france

Boursier.com, publié le vendredi 22 novembre 2019 à 16h20

La France a décroché la palme de la meilleure nationalité du monde, selon l'indice de Kälin et Kochenov. Le classement est établi selon plusieurs critères, tels que la puissance économique, la liberté de travailler à l'étranger...

Pour la huitième fois consécutive, la nationalité française se place sur la plus haute marche du podium... L'Hexagone a en effet obtenu la note la plus élevée dans l'Indice de qualité de la nationalité (QNI) de Kälin et Kochenov. Ce classement est établi selon plusieurs critères : la puissance économique, le développement humain, la paix et la stabilité ou encore la liberté de voyager ou de travailler à l'étranger...

"La France a obtenu un score de 83,5%, soit près d'1% de plus que l'Allemagne et les Pays-Bas, qui sont ex-æquo à la deuxième place avec un score de 82,8%", détaille l'étude. Le Danemark complète le podium (81,7%).

De nombreux points ont été attribués à l'Hexagone car tout d'abord, le pays se classe comme la sixième puissance mondiale et affiche un niveau de stabilité, de puissance économique et de développement humain élevé, selon l'étude.

La forte mobilité pour les Français saluée

L'étude salue également les facilités de mobilité en France. Avec un passeport français, il est possible de voyager dans près de 165 pays sans nécessité de visa. Le pays, qui appartient à l'Union européenne, permet également aux ressortissants français de circuler librement dans de nombreux pays du continent.

Il semblerait d'ailleurs que cette caractéristique a de l'importance dans ce classement, puisque 28 pays membres de l'UE se retrouvent dans le haut du tableau. Dans le détail, on retrouve dans le top 10 : l'Islande (81,4%), la Finlande (81,2%), l'Italie (80,7%), le Royaume-Uni (80,3%), l'Irlande (80,2%) et l'Espagne (80,0%).

Le Brexit risque de faire chuter la qualité de la nationalité britannique

Toutefois, pour le Royaume-Uni, qui est en huitième position de ce classement, "les conséquences d'un Brexit dur pourraient faire passer la qualité de la nationalité britannique de la 8ème à la 56ème position" dans les années à venir, précise l'étude.

"Avec un Brexit vraiment 'dur', le Royaume-Uni aura une nationalité qui ne permettra pas d'accorder de droits d'établissement ni de travail aux Britanniques dans les juridictions de l'Union européenne", explique le professeur Dimitry Kochenov.

Parmi les autres pays présents dans le classement, on retrouve les Etats-Unis qui se placent au 25ème rang (avec un score de 70%), la Chine arrive en 56ème position (44,3%) et la Russie est 62ème (42%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.