La Nouvelle-Zélande va acheter des Boeing de patrouille maritime

La Nouvelle-Zélande va acheter des Boeing de patrouille maritime
Une formation de patrouille maritime Boeing P-8I en parade au-dessus de New Dehli, le 26 janvier 2015

AFP, publié le lundi 09 juillet 2018 à 08h02

La Nouvelle-Zélande a annoncé lundi qu'elle allait consacrer 2,35 milliards de dollars néo-zélandais (1,4 milliard d'euros) à l'achat entre autres de quatre Boeing de patrouille maritime au gouvernement américain. 

Les Boeing P-8A Poseidon, des avions de patrouille maritime spécialisés dans la lutte anti-sous-marine, anti-navires de surface et le renseignement électronique, remplaceront six P-3 Orion vieillissants, en activité depuis les années 1960.

"Cet achat permet à la Nouvelle-Zélande de continuer à se projeter de manière indépendante dans des situations maritimes, et quand c'est nécessaire, de travailler avec des partenaires tels que l'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis", a déclaré le ministre de la Défense Ron Mark.

La moitié du budget sera consacré à l'achat des appareils, le restant servira à financer des infrastructures et autres simulateurs de vol.

Wellington a sous sa responsabilité une vaste zone de recherches et de secours dans l'océan Austral et le Pacifique Sud.

Le pays déploie aussi régulièrement des équipements militaires pour accompagner les efforts d'aide humanitaire dans le Pacifique. 

"Maintenir notre capacité de patrouille maritime est essentiel à la sécurité nationale de la Nouvelle-Zélande et notre aptitude à contribuer aux efforts mondiaux pour la sécurité mondiale", a ajouté le ministre.

L'Australie voisine a annoncé récemment 5,2 milliards de dollars d'investissements pour développer et construire des drones américains destinés à des opérations militaires conjointes et à la surveillance des océans, y compris la mer de Chine méridionale.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU