La Poste investit l'e-santé

La Poste investit l'e-santé

Le groupe La Poste a annoncé dimanche le lancement d'une application dédiée à la santé numérique pour mettre en lien les patients, les objets connectés et les professionnels de santé

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 07 janvier 2018 à 22h45

Le groupe La Poste a annoncé dimanche le lancement d'une application dédiée à la santé numérique pour mettre en lien les patients, les objets connectés et les professionnels de santé.

Cette nouvelle application, que le groupe public présentera au salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, sera disponible gratuitement dès mardi sur les smartphones et tablettes.

"La Poste eSanté", c'est son nom, centralisera l'ensemble des données de santé générées par des objets connectés (tensiomètre, pèse-personne, pompe à insuline, etc.) et permettra d'envoyer des alertes en cas de dépassement de seuils adaptés au profil du patient. 

Celui-ci, s'il le souhaite, pourra partager ses données avec son médecin, notamment dans le cadre d'un suivi post-opératoire.

"Le groupe La Poste a toujours eu un rôle très fort de déploiement de services au niveau national", a expliqué à l'AFP David De Amorim, directeur innovation du groupe, précisant que l'ambition de cette application est de devenir la "nouvelle forme de carnet de santé numérique".

Un calendrier vaccinal et une messagerie pour interagir avec les professionnels de santé seront aussi intégrés à l'interface. 

D'abord déployée auprès de certains hôpitaux, l'application doit être étendue à une échelle plus large d'ici deux ans, une fois la phase d'évaluation clinique terminée.

Face à la chute de son activité historique de distribution du courrier, La Poste cherche à élargir sa gamme de services, notamment dans le numérique et la santé. En mai, le groupe a ainsi lancé une offre payante de visites à domicile chez les personnes âgées.

 
4 commentaires - La Poste investit l'e-santé
  • avatar
    jeanbartabac -

    Un bel avenir !!! Surtout garder l'e-colis depuis sa boite aux lettres histoire de diminuer se nombre de transporteurs, colis privé, dpd, et autres aux chauffeurs sous payés, pollueurs, et fada sur les routes !!

  • avatar
    Tueur -

    Fuite en avant ....... plutôt que s'attaquer aux vrais problèmes : sureffectif, syndicalisation à tous les bureaux, productivité très faible, etc ....... Vous êtes déjà rentré dans un bureau de Poste ? cela transpire la fainéantise à tous les étages .......

  • avatar
    PP65 -

    Tous les petits bureaux sont transformés discrètement en agence communale , tous les centres de distribution suppriment des salariés tous les ans tous les guichets baissent les heures d ouverture Les facteurs qui étaient en mobylette ou voiture sont en vélo électrique Pour les fêtes LA POSTE sous traite au privé les transports paquets MAIS MAIS
    Quant aux subventions accordées à La Poste pour la période 2013-2015 au titre de la mission de transport et de distribution de la presse, qui prévoit des tarifs réglementés avantageux pour les publications reconnues d'intérêt général, elles ont également été approuvée par la Commission. Leur montant s'élève à 597 millions d'euros.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/05/26/bruxelles-valide-deux-aides-de-l-etat-a-la-poste_4426184_3234.html#jduZbEQsLjW32ZyO.99

  • avatar
    toudoux -

    LA POSTE
    deja pas capable de gerer le courrier et encore moins le reste je pense que s attaquer au domaine santé il va y avoir beaucoup de morts precoces

    avatar
    Tueur -

    très bon .......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]