La production de films a bondi en Europe ces dix dernières années

La production de films a bondi en Europe ces dix dernières années
Salle de cinéma

Boursier.com, publié le mardi 13 février 2018 à 14h49

La production de films a augmenté de 47% en Europe au cours de la dernière décennie, selon un rapport de l'Observatoire européenne de l'audiovisuel publié mardi. Il observe sur la période un doublement du nombre de documentaires, qui représentent désormais le tiers des tournages, et une hausse de 33% des fictions.

On est passé de 1.444 longs métrages en 2007 à 2.124 en 2016, soit un total de 18.000 films produits sur la période. En dépit de la crise financière de 2007-2008, cette croissance a été régulière à l'exception d'un léger creux enregistré en 2012.

Le Royaume-Uni en tête

Cinq pays, sur les 36 couverts par l'étude, sont à l'origine de 53% des sorties, soit par ordre décroissant, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie. En y ajoutant les films produits par les cinq suivants, Russie, Suisse, Turquie, Pays-Bas, Danemark, on atteint 73% de la production européenne.

Les coproductions procédant d'un financement majoritairement européen représentent 20,4% des films sur la période. Dans 40% des cas, ces coproductions impliquaient un partenaire non européen, principalement les Etats-Unis, le plus souvent en partenariat avec le Royaume-Uni.

Succès des co-productions

L'Observatoire européen, qui dépend du Conseil de l'Europe à Strasbourg, note que les coproductions dans leur ensemble ont représenté 24,2% des sorties et 50,3% des entrées dans les salles sur la période 2010-2015.

Si l'on retire les films majoritairement produits par des sociétés britanniques à capitaux américains, la proportion des oeuvres coproduites est de 23,8% du total et celle des entrées générées de 34,9%.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.