La réforme fiscale de Trump masque des performances atones chez JP Morgan et Wells Fargo

La réforme fiscale de Trump masque des performances atones chez JP Morgan et Wells Fargo
A lire aussi

LesEchos, publié le mardi 16 janvier 2018 à 16h10

A bien des égards, la réforme fiscale tombe à point nommé pour les banques américaines. Elle a permis à JP Morgan Chase de dissimuler des résultats sans relief en fin d'année, et à Wells Fargo de gommer les marques laissées par lagigantesque fraude découverte dans sa banque de détail à l'automne 2016.

JP Morgan a ainsi dû passer une charge de 2,4 milliards de dollars au dernier trimestre à cause de la réforme fiscale. A l'image de la plupart de ses rivales, la banque avait des crédits d'impôts hérités de la crise dont la valeur a fondu avec les baisses d'impôts de Trump. Elle doit aussi payer une taxe exceptionnelle sur sa trésorerie stockée à l'étranger. Cette charge, qui fait plonger ses profits trimestriels de près de 40 % à 4,23 milliards, lui permet de…

Lire la suite sur LesEchos

 
1 commentaire - La réforme fiscale de Trump masque des performances atones chez JP Morgan et Wells Fargo
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    la réforme fiscale du Trump au demeurant l'idole sur le site d'un certain Tueur , ça pue ce n'est qu'un maquillage consistant a toujours plus engraisser certains privilégiés , pourtant dire que ça rend atones certaines banques monstrueuses , vous ne croyez pas que c'est quand même un peu exagéré ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]