La reprise des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri a-t-elle du plomb dans l'aile ?

La reprise des Chantiers de l'Atlantique par Fincantieri a-t-elle du plomb dans l'aile ?
STX chantiers navals Saint Nazaire

Boursier.com, publié le mercredi 11 mars 2020 à 11h05

La Commission européenne va probablement bloquer le projet, à moins que l'Italie ne propose d'importantes concessions pour répondre aux inquiétudes sur le plan de la concurrence.

La Commission européenne fera connaître à la fin du mois d'avril sa décision sur le rachat des Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire, par l'italien Fincantieri, a déclaré mercredi la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, également vice-présidente de l'exécutif européen.

"La décision est prévue pour fin avril", a-t-elle déclaré mercredi sur BFM Business.

Margrethe Vestager a en revanche refusé de commenter une information publiée mardi par Reuters évoquant un probable blocage de cette opération. "Le dossier est en cours et je ne fais jamais de commentaires en public sur des questions qui ne sont pas tranchées", a-t-elle précisé.

Cession d'actifs ou transferts de techno ?

Selon l'agence de presse, qui cite des sources proches du dossier, le projet de rachat pourrait être enterré par Bruxelles, à moins que Fincantieri propose d'importantes concessions pour répondre aux inquiétudes de l'exécutif de l'UE sur le plan de la concurrence.

On ignore quelles concessions Fincantieri est susceptible de proposer, que ce soit en termes de cessions d'actifs ou de transferts de technologies à des concurrents, ont dit les sources.

Le groupe italien espère que les autorités européennes tiendront compte de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur les entreprises et sur l'emploi avant de prendre une décision, a confié à Reuters une source proche de Fincantieri.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.