La SNCF s'allie à Uber pour enrichir son assistant personnel de mobilité

La SNCF s'allie à Uber pour enrichir son assistant personnel de mobilité©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 juin 2020 à 14h11

L'Assistant SNCF, qui propose des solutions de transport réunissant plusieurs offres de taxis et VTC au sein d'une même application, donne désormais accès à l'offre d'Uber pour des trajets en Île-de-France...

C'est un allié de taille que la SNCF récupère... L'Assistant SNCF, qui propose des solutions de transport réunissant plusieurs offres de taxis et VTC au sein d'une même application, a noué un partenariat inédit avec Uber. Pour la première fois, le géant des VTC a en effet accepté de figurer dans une plateforme tierce.

"Avec l'Assistant SNCF, nous voulons offrir aux Français une mobilité plus simple, fluide et multimodale. Intégrer un acteur comme Uber nous permet d'accompagner nos clients de bout en bout, de l'information à l'achat, avec une seule et unique application", a écrit sur son compte Twitter le directeur général e-voyageurs à la SNCF Alexandre Viros.

Concrètement, ce nouveau partenariat avec le géant américain va permettre aux utilisateurs, qui doivent disposer d'un compte SNCF Connect et mettre à jour son application Assistant SNCF, de réserver une course en Île-de-France, sans avoir besoin d'un compte Uber pour pouvoir commander son VTC.

Une commission sur chaque course

En effet, les Franciliens peuvent dès à présent rechercher, commander et payer une course avec Uber, en départ immédiat, sans quitter l'application mobile de la SNCF, lancée en juin 2019 et développée par e.Voyageurs SNCF, filiale digitale de SNCF Voyageurs. Le groupe ferroviaire touchera une commission sur chaque course.

Le partenariat, bien avancé à la fin de l'hiver, avait été décalé en raison de la pandémie de Covid-19, comme l'indique 'Les Echos'. La SNCF avait déjà noué des partenariats avec Karhoo ou encore les moto-taxis Félix dans quelques centaines de villes de France.

16 millions d'utilisateurs

L'assistant personnel de mobilité de la compagnie ferroviaire, qui permet de comparer les moyens de transport et leur coût, compte actuellement 16 millions d'utilisateurs. La SNCF espère désormais pouvoir avoir dans ses rangs les taxis G7, les principaux opérateurs de trottinettes électriques ou de vélos en libre-service, ainsi que d'autres startups spécialisées dans la mobilité urbaine.

Alors que la SNCF cherche à innover en proposant plus de services liés à la mobilité urbaine, des entreprises comme BlaBlaCar (dont la SNCF est actionnaire minoritaire) ont déjà pris ce chemin. L'entreprise de covoiturage a récemment signé un partenariat avec Voi pour proposer dans l'Hexagone des trottinettes électriques, les "BlaBla Ride"...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.