La taxe d'habitation sera bien supprimée pour tous (Macron)

La taxe d'habitation sera bien supprimée pour tous (Macron)©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 janvier 2019 à 21h46

Le président de la République a fait une mise au point jeudi soir sur la taxe d'habitation. Participant à un débat citoyen dans la Drôme, Emmanuel Macron a confirmé qu'elle serait bien supprimée pour tous les Français.

Emmanuel Macron a tranché sur la question de la taxe d'habitation. Participant jeudi soir à un débat citoyen dans la Drôme, le président de la République a confirmé que cette taxe serait bel et bien supprimée pour tous les Français, alors qu'un doute était apparu ces dernières semaines au sujet des 20% de contribuables les plus aisés.

Un impôt "injuste" socialement

Interpellé par une personne sur cette taxe, le chef de l'Etat a répondu : "plus personne ne la paiera", avant d'ajouter : "on la supprimera en trois bouts". Emmanuel Macron a assuré que la taxe d'habitation serait donc bien supprimée en trois ans (2018 à 2020). Il a répété que pour lui, c'est "impôt assez injuste socialement", car il n'est pas indexé aux revenus mais à la taille du logement.

Le 6 janvier, lors de l'émission "Le Grand rendez-vous" organisée par 'Europe1', 'CNews' et 'Les Echos', le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait semé le doute, en indiquant que la suppression totale de la taxe d'habitation pourrait être "soumise à discussion". "On peut très bien demander aux Français s'il est légitime de la supprimer pour les 20 % les plus riches", avait expliqué le ministre de l'Économie.

La réforme déjà entamée en 2018 pour 80% des Français

M. Le Maire était revenu dès le lendemain sur ses propos, déclarant avoir "engagé cette suppression de la taxe d'habitation" et qu'"il est essentiel qu'elle soit aboutie, que nous allions au bout de cette suppression de la taxe d'habitation".

Dans le cadre de la réforme de la "TH", 80% des Français ont déjà bénéficié d'un premier allègement de 30% en 2018. Un autre abaissement (portant la ristourne à 65%) est prévu cette année avant la suppression en 2020 pour ces 80% de Français.

Les 20% restants n'étaient pas à l'origine concernés par la réforme, mais en janvier 2018, le gouvernement a évoqué une suppression totale de la taxe d'habitation dans le cadre d'une réforme en profondeur de la fiscalité locale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.