La 'valo' d'une star de la tech a fondu de 52 Mds$ en 2 jours

La 'valo' d'une star de la tech a fondu de 52 Mds$ en 2 jours©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 23 mars 2018 à 12h05

Il n'y a pas que Facebook dans la vie. Le réseau social américain continue à faire les gros titres de la presse mondiale après le scandale 'Cambridge Analytica', relatif à l'utilisation inappropriée des données privées de près de 50 millions d'utilisateurs de FB. Une affaire loin d'être sans conséquence sur l'image du groupe de Mark Zuckerberg et sur la fortune du milliardaire puisque la capitalisation boursière de la société californienne a fondu de plus de 60 milliards de dollars en deux jours.

52 Mds$ partis en fumée

L'information est passée quelque peu inaperçue en Europe mais un autre géant de la tech a vu sa valorisation boursière fondre de plusieurs dizaines de milliards de dollars cette semaine. On ne parle pas de Twitter ou d'Amazon, également malmenés depuis l'éclatement de l'affaire Facebook, mais bel et bien de Tencent Holdings, soit la cinquième plus grosse capitalisation boursière mondiale. Le numéro un chinois des jeux et des réseaux sociaux pèse en effet 52 Mds$ de moins qu'en début de semaine.

Le principal actionnaire réduit sa participation

Le groupe asiatique a pourtant dévoilé mercredi des résultats annuels en très forte hausse mais ces derniers ont été jugés plutôt décevants par la communauté financière. Tout comme ses perspectives. Et si la firme n'a pas été épargnée par la vague baissière touchant le secteur technologique, sur fond de guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, elle a également été pénalisée par la vente de titres de son principal actionnaire. Le sud-africain Naspers a mis sur le marché 190 millions d'actions, soit environ 2% du capital, avec une décote d'environ 8% sur le cours de la veille. Alors que Naspers n'avait pas réduit sa participation dans Tencent depuis 17 ans, le timing aurait sans doute pu s'avérer meilleur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.