Lactalis : des plaintes déposées contre Auchan et Leclerc

Lactalis : des plaintes déposées contre Auchan et Leclerc©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 16h09

Des familles de victimes du lait contaminé aux salmonelles vont déposer une plainte contre les distributeurs Leclerc et Auchan dans le cadre de l'affaire Lactalis. "Dix nouvelles plaintes seront déposées la semaine prochaine, dont deux concernant la grande distribution, une à l'encontre de Leclerc, une concernant Auchan notamment, pour des produits qui ont été achetés jusqu'au 5 janvier 2018", a fait savoir Jade Dousselin, leur avocate, interrogée par l'agence de presse Reuters.

Le président du groupe Lactalis, Emmanuel Besnier, s'est défendu de tout manquement et a promis d'indemniser toutes les familles qui ont subi un préjudice. Son groupe a rappelé l'ensemble des boîtes de lait infantile produites sur le site de Craon sans considération de date. Ce rappel concerne plus de 12 millions de boîtes dans 83 pays. Emmanuel Besnier n'a précisé ni le montant des indemnisations envisagées, ni le coût total de l'opération.

Rejet de l'"amendement Lactalis"

Les députés français ont rejeté jeudi un amendement qui visait à sanctionner plus sévèrement les entreprises en cas de non-publication de leurs comptes annuels, comme c'est le cas pour le groupe laitier. Déposé par plusieurs groupes - MoDem, Constructifs, PS, PC et Insoumis -, l'amendement "Lactalis" avait déjà été rejeté en commission et le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a demandé son retrait.

Le rapporteur du projet de loi instituant un "droit à l'erreur" dans le cadre duquel cet amendement était présenté, Stanislas Guerini (LaREM), et Gérald Darmanin ont expliqué qu'il aurait "sa place" dans le futur projet de loi sur l'agriculture issu des états généraux de l'agriculture.

Opacité

Il visait à durcir les sanctions, prévues dans la loi Sapin II de lutte contre la corruption, pour les groupes agroalimentaires et notamment la société Lactalis, "manquant à leurs obligations en matière de dépôt de leurs comptes", comme le précise son exposé des motifs.

Lactalis a toujours refusé de publier ses comptes. Son directeur de la communication a expliqué cette semaine que le groupe n'était pas hostile au dépôt de ces documents auprès du tribunal de commerce, mais que la publicité qui pourrait en être faite est susceptible de porter atteinte à l'indépendance du groupe.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.