Lactalis: enquête ouverte après la contamination de laits infantiles aux salmonelles

Chargement en cours
 L'usine Lactalis de Craon, en Mayenne, le 4 décembre 2017

L'usine Lactalis de Craon, en Mayenne, le 4 décembre 2017

1/3
© AFP, DAMIEN MEYER
A lire aussi

AFP, publié le mardi 26 décembre 2017 à 13h55

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris, notamment pour "blessures involontaires" et "mise en danger de la vie d'autrui", dans l'affaire des laits infantiles contaminés par des salmonelles qui a contraint Lactalis à rappeler des milliers de tonnes de produits.

Cette enquête préliminaire, qui a été ouverte vendredi également pour "tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine" et "inexécution d'une procédure de retrait ou de rappel d'un produit" préjudiciable à la santé, a été confiée aux gendarmes de la section de recherches d'Angers et de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), spécialisé dans ce type de dossier.

Lactalis n'avait pu être joint par l'AFP à la mi-journée.

Le premier groupe laitier français a procédé à deux rappels de produits avant d'annoncer le 21 décembre le rappel de toute sa production de laits infantiles de l'usine de Craon (Mayenne) depuis février. "Une contamination dispersée s'est installée" dans cette usine "suite à des travaux réalisés courant 1er semestre 2017", a-t-il expliqué.

Le volume des produits concernés par ce rappel se chiffre en milliers de tonnes. Mais le groupe, connu pour sa discrétion, n'avait pas voulu le préciser.

Les salmonelloses sont des intoxications alimentaires allant de la gastroentérite bénigne à des infections plus graves. Elles sont potentiellement plus dangereuses pour les jeunes enfants, les personnes âgées ou affaiblies.

Une première plainte avait été déposée à la mi-décembre par Quentin Guillemain, père d'une fille de trois mois qui avait consommé un lot concerné par les rappels mais n'était pas tombée malade. L'association de consommateurs UFC-Que Choisir avait annoncé son intention de faire de même.

"L'ouverture de cette enquête est une très bonne nouvelle. Le parquet a été très réactif et cela montre que les éléments que nous avions dénoncés donnaient matière à une enquête. J'attends désormais la désignation d'un juge d'instruction et l'ouverture d'une information judiciaire", a réagi auprès de l'AFP Me Jade Dousselin, l'avocate de M. Guillemain.

- L'usine à l'arrêt -

Selon elle, de "très nombreux parents" ont également fait part de leur souhait de déposer une plainte dans ce dossier.

Une association de familles de victimes a également été créée par Quentin Guillemain. 

Au 20 décembre, l'autorité de surveillance Santé publique France avait recensé 35 nourrissons (dont 20 filles) atteints de salmonellose en France depuis la mi-août. Ce nombre inhabituel l'a amenée à parler d'"épidémie", mais la santé de tous ces enfants est bonne, y compris pour les 16 qui ont été hospitalisés.

Pour 31 enfants malades, il a été prouvé qu'ils avaient consommé un lait infantile de l'usine Lactalis de Craon.

Le retrait concerne des produits de marque Picot (poudres et céréales infantiles), Milumel (poudres et céréales infantiles) et Taranis (mélange d'acides aminés en poudre destinés au traitement de pathologies), selon Lactalis.

Une partie des 350 employés de l'usine vont subir des mesures de chômage technique, qui doivent être annoncées dans les prochains jours, selon le groupe.

La production de l'usine, qui appartient depuis 2006 à Lactalis, a été arrêtée le 8 décembre pour un grand nettoyage des installations.

Elle avait déjà subi une contamination par des salmonelles en 2005, juste avant son rachat.

A l'étranger, et notamment en Chine, cette affaire a été abondamment commentée.

Et pour cause: en 2008, dans ce pays, un scandale retentissant de lait en poudre infantile contaminé à la mélanine a durablement marqué les consommateurs et discrédité la filière lait locale. 

 
13 commentaires - Lactalis: enquête ouverte après la contamination de laits infantiles aux salmonelles
  • avatar
    mecbeaumont63 -

    Il y a eu, il y a , il y aura des contaminations alimentaires et les autorités font toujours ce qu'il faut;
    de nos jours des qu'il y a un probleme de ce genre les vautours se réveillent, ainsi que certains avocats en manque de notoriété pour voir s'il n'y aurait pas un os à ronger

  • avatar
    ajlbn -

    Référence à la réaction :

    C'est évident, dès qu'une de ces familles habite un immeuble, c'est le désordre et les propriétaires ou locataires préfèrent partir car la cohabitation avec ces gens n'est pas possible, trop de bruits, manque d'hygiène et de propreté, mauvais état d'esprit... ils se tiennent mal !

    signaler au modérateur commenter


    Mon commentaire rejeté
    Statut : refusé

    Il y a 31 minutes


    A nissa2004 - vous donnez un exemple, avec une population d'origine déterminée, et un comportement qui n'a pas l'air de celui défini par les textes: " usage en bon père de famille, selon la formule. Je peux vous en citer une série, dans lesquels les gens incriminés étaient des prétendus Français de souche, ou des intégrés depuis des générations. Alors ne jamais faire d'un cas d'espèce une généralité. Dans toutes les communautés, il y a des gens curieux, profiteurs, égoïstes et sans respect pour autrui. Voire même insultants ou méprisants. Et certains très hauts placés. Il se trouve que le marché du logement est gangréné par des profiteurs qui louent des lieux indignes. C'est factuel.
    65< fois censuré = repassé

  • avatar
    Bmv -

    ÉNORME il faut que ce soit un parent qui porte plainte ,mais que fait ce gouvernement Macron et cette ministre de la santee,des incapables toujours à l'abri....HONTE

    avatar
    alain44140 -

    Oui j'ai 4 enfants. 17/ 15/14/13.Rigolo. Et a chaque fois qu'ils ont été malade gastro, grippe etc... J'en fait pas tout un plat. Toi aussi tu peux la "fermer". Quand son fils aura la grippe, il portera plainte contre qui. Regarder le profil de Mr Guillemain sur internet, vous comprendrez. Article a voir sur 60 millions de consommateurs. L’ingestion de salmonelles via des aliments contaminés n’entraîne pas systématiquement le déclenchement d’une salmonellose. Et lorsqu’elle engendre des symptômes, il est fréquent qu’ils soient bénins, indique le ministère de l’agriculture sur son site. Mort de salmonelle en France en 2017 67 personnes. Mort de la grippe 14 000. En plus vous ne connaissez rien a la sécurité alimentaire. Les service vétérinaire on mis l'usine a l'arrêt bien avant la plainte. Et je suis sur que la DSV, DDPP et DGCCRF s'occupe de l'affaire. Il ne faut pas faire d'un tas de terre une montagne. C'est comme cela que l'on efraye les populations.

    avatar
    martialovich -

    d'accord avec alain 44140 de plus on ne parle pas de l'eau qui sert à préparer les biberons et qui représente 90% du vecteur contaminent ,à cette heure _ci combien de gens on de salmonelloses dues à tous les produits en plats traiteurs?

    avatar
    CONSTATGABEGIE -

    à vous entendre Macron est responsable de tout ,

    avatar
    rose79 -

    BMV non, Macron n'y est pour rien, selon votre raisonnement a quoi sert tous nos ministres alors ?
    alain 44 merci du renseignement pour le Ministère de l'Agriculture !!

  • avatar
    alain44140 -

    Sa fille de trois mois n’est pas tombée malade. Quentin Guillemain, père d'une petite fille, a décidé de déposer plainte ce 18 décembre auprès du pôle santé du parquet de Paris. C'est la que l'on voit que l'on peux gagner de l'argent. Sa fille n'est même pas malade. Il faut laisser cet affaire aux gens concernés. En plus il y a pas de victime gravement touchées. Mr Guillemain veux faire le buzz

    avatar
    Bmv -

    Avez vous des enfants? Vous feriez mieux de la fermer

    avatar
    Arden56 -

    alain44140 : je suis entièrement d'accord avec vous, d'autant que pour l'instant, aucune enquête n'était ouverte, et donc, rien ne prouve que la salmonelle se trouve dans le lait, le biberon non stérilisé ou le frigo mal nettoyé

  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :

    Plusieurs villes vont tester la publicité sur les trottoirs


    Statut : refusé

    Il y a 20 minutes
    La publicité c'est de la culture? Première nouvelle! On baptise de culture n'importe quoi! La publicité, c'est de la réclame, du dorage de pilule, de la poudre aux yeux, du mensonge en barres, même pas de l'information, toutes méthodes pour nous ponctionner encore plus avec la bénédiction des gouvernants, car, in fine, c'est le consommateur qui paye! Non à la pub!
    05- censuré =repassé

    avatar
    hermes55 -

    Votre commentaire n'ayant rien à voir, sinon vous plaindre, il n'a rien à faire ici, on va donc encore le faire supprimer, et cela, jusqu'à ce que vous cessiez d'insulter les gens "la publicité, c'est du mensonge", vous insultez donc directement les publicitaires en les traitant de menteurs.

    avatar
    Arden56 -

    Très juste ajlbn ! il suffit de constater la publicité faite autour des cadeaux de Noel, qui est une fête religieuse ne l'oublions pas, et non une destination d'amas de cadeaux, de foie gras et autres truffes ou dindes t langoustes servies à toutes les sauces, - en ce qui concerne Lactalis, je pense qu'ils ont trouvé une très bon système pour se séparer de stocks, devenus trop volumineux

    avatar
    ajlbn -

    A hermes55 - vous devriez plutôt demander à la modération ORANGE de supprimer les insultes, les grossièretés qui fleurissent dans la zone finance! Quant à la pub, ce n'est pas une insulte, c'est du factuel! prenez simplement celles des "médicaments", qui passent en boucles à la TV! Dans son dossier 2017/2018, 60 millions de consommateurs dresse la liste de ceux qui sont dangereux, inutiles, (sauf pour les tiroirs caisses des labos), et comme par hasard, ceux qui font l'objet de plus de pub sont dans ces catégories malsaines! Si ce n'est pas de l'arnaque, c'est au moins de l'intox!
    Et si je passe des avis hors sujet ici, c'est qu'ailleurs, la modération militante (de la nouvelle religion ou frontiste(, pratique l'ostracisme avec ceux qui ne sont pas béats devant les dogmes! Donc, je ne suis pas en phase d'arrêt! désolé!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]