Lactalis : les salariés de Craon employés dans d'autres usines

Lactalis : les salariés de Craon employés dans d'autres usines©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 février 2018 à 14h34

C'est la conséquence de l'annonce de la fermeture permanente de l'un des sites du groupe mayennais... Lactalis a annoncé vendredi avoir signé avec les salariés de la laiterie de Craon à l'origine de la contamination aux salmonelles de lait pour bébés, un accord visant à les employer dans d'autres de ses usines.

"Le maillage territorial du groupe doit permettre de préserver les emplois concernés par l'arrêt de la tour numéro 1 de Craon", annonce vendredi Lactalis dans un communiqué. Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, a annoncé le 31 janvier dernier la fermeture de la tour de séchage numéro 1 du site, dont la production de poudre de lait infantile est à l'arrêt depuis la découverte de cette contamination.

228 postes disponibles

L'accord "permet de proposer aux salariés de la laiterie de Craon un emploi dans le groupe et notamment dans l'un des sept sites industriels et logistiques situés dans un rayon de 50 kilomètres autour de Craon". L'usine de Craon compte 327 salariés, dont 250 ont été placés en chômage partiel sans baisse de salaire le mois dernier.

Le groupe estime vendredi à 228 le nombre de postes disponibles, dont 128 contrats à durée indéterminée dans les départements d'Ille-et-Vilaine, de Mayenne et du Maine-et-Loire, le reste en contrat à durée déterminée.

Selon l'Institut Pasteur, 204 bébés ayant consommé du lait infantile produit à Craon ont été contaminés depuis 2005, dont 38 en 2017.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU