Lactalis lève le voile sur une partie de ses comptes

Lactalis lève le voile sur une partie de ses comptes©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 février 2018 à 15h04

Lactalis lâche un peu de lest, en pleine polémique sur ses produits contaminés à la salmonelle... Le groupe mayennais, qui refusait jusqu'ici à se livrer à cet exercice pourtant obligatoire, a publié à la-mi-février ses résultats financiers, selon 'Ouest France', ou plutôt une partie seulement.

"Plusieurs sociétés du groupe laitier ont déposé leurs comptes aux greffes des tribunaux de commerce de Laval et de Créteil", écrit le quotidien, qui a consulté le Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales daté du 14 février.

Compliqué à décortiquer

Les années 2014, 2015 et 2016 sont concernées, mais pas les résultats de 2017 "qui ne devraient pas tarder si l'entreprise ne veut pas subir les pénalités encourues de 2% du chiffre d'affaires par jour de retard", rappelle 'Ouest France'. Mais difficile d'y voir clair dans les documents transmis au tribunal : Lactalis ne fait en effet mention que du chiffre d'affaires de Lactalis Logistique ou Lactalis Informatique par exemple... alors que le groupe est composé de plus de cent sociétés en France et à l'étranger.

Le chiffre d'affaires le plus élevé correspond à l'entité Groupe Lactalis, avec 2,37 milliards d'euros (pour un résultat net de 80 millions), très loin des 17,3 milliards d'euros de revenus annoncés sur le site Web du groupe, rappelle 'Ouest France'.

Culture du secret

"Nous ne contestons pas la nécessité de déposer nos comptes auprès du tribunal de commerce", avait expliqué Michel Nalet, son directeur de la communication, fin janvier, lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques du Sénat. "Ce que nous contestons aujourd'hui, et ce sur quoi il nous semble important de réfléchir, c'est leur publication voire leur publicité". Il s'était engagé à travailler pour que l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires obtienne des données précises et concises sur les marges.

Le numéro un mondial du lait cultive le secret depuis sa création en 1933. Son site indique seulement qu'il réalise un chiffre d'affaires annuel de 17,3 milliards d'euros et qu'il emploie 75.000 personnes dans 85 pays, dont 15.000 en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.