Lactalis : une enquête ouverte après la contamination

Lactalis : une enquête ouverte après la contamination©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 10h50

C'est l'une des affaires qui secoue la France en cette fin d'année, une enquête préliminaire a finalement été ouverte le 22 décembre dernier par le pôle de santé publique du parquet de Paris...

Plusieurs retraits de lots depuis le début du mois

Le 21 décembre, le groupe avait annoncé le retrait de 720 lots de laits infantiles pour risque de contamination à la salmonelle. Une décision qui s'ajoutait à celle prise deux semaines auparavant. Lactalis avait alors effectué un premier retrait de 625 lots. Tous ces lots ont été élaborés dans l'usine de Craon, en Mayenne, où une contamination dispersée a été découverte à la suite de travaux réalisés en début d'année.

Ces laits destinés aux bébés ont donc été consommés par au moins 23 nourrissons selon l'agence Santé publique de France. Toujours selon l'organisme, une douzaine d'entre eux ont été hospitalisés mais sont finalement ressortis de l'hôpital en bonne santé...

Une enquête pour "blessures involontaires"

Une enquête a donc été ouverte pour "blessures involontaires", "mise en danger de la vie d'autrui", "tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine" et "inexécution d'une procédure de retrait ou de rappel d'un produit d'origine animale ou de denrée en contenant préjudiciable à la santé".

Cette enquête a été confiée à la section de recherche d'Angers et à l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique... Des réponses seront donc apportées après les plaintes déposées par l'association de défense de consommateurs, l'UFC Que Choisir, et le père d'une petite fille ayant consommé un lait concerné par ce sandale.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.