Le Bitcoin possible menace pour la stabilité financière, selon un gouverneur de la Fed

Le Bitcoin possible menace pour la stabilité financière, selon un gouverneur de la Fed

Des pièces souvenirs de bitcoins photographiés, le 20 novembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 01 décembre 2017 à 08h10

Les crypto-devises comme le Bitcoin pourraient poser une menace pour la stabilité financière lorsqu'elles seront davantage utilisées, a estimé Randall Quarles, un des gouverneurs de la Banque centrale américaine (Fed).

M. Quarles a récemment pris ses fonctions au sein de la Fed en tant que vice-président chargé de la supervision financière et ses remarques interviennent alors que le Bitcoin vient de battre record sur record pour dépasser les 11.000 dollars mercredi. Il se stabilisait jeudi en-dessous de 10.000 dollars.

M. Quarles a rappelé qu'en période de tensions financières, la demande de liquidités de la part des acteurs financiers augmentait fortement et que le comportement des devises numériques dans de telles circonstances était encore une inconnue.

"La +devise+, soit l'actif qui sert de base à ces systèmes (monétaires), n'est pas garantie par d'autres actifs sûrs, n'a pas de valeur intrinsèque, n'est pas émise par une institution bancaire régulée et, dans le cas d'espèce, n'est la responsabilité d'aucune institution financière", a souligné M. Quarles dans un discours à Washington.

"Si ces devises numériques ne posent pas de menace majeure à leurs niveaux actuels, des problèmes plus généraux de stabilité financière pourraient se poser si leur utilisation se généralise", a-t-il ajouté.

Si ces devises ne pouvaient pas être échangées contre du dollar ou une autre monnaie de référence à un taux stable lors d'une période de crise, "cela poserait de gros défis au système", a estimé M. Quarles.

Plusieurs places boursières envisagent de créer prochainement des plateformes d'échanges d'instruments financiers à terme (produits dérivés) basés sur le Bitcoin. Selon le Wall Street Journal, la dernière à l'envisager est la Bourse électronique américaine Nasdaq.

Mais sa présidente, Adena Friedman, a indiqué jeudi à la chaîne de télévision financière CNBC qu'aucune décision définitive allant dans ce sens n'avait encore été prise.

"Nous n'avons encore rien annoncé", a-t-elle rappelé. "Je dirai seulement que nous avons un dialogue actif avec de nombreux clients et des partenaires sur ce qu'il sera possible de faire dans la durée", a-t-elle indiqué.

Face à ces fluctuations de cours, la Maison Blanche a indiqué que le conseiller du président pour la Sécurité du territoire (Homeland Security) Tom Bossert surveillait la situation et avait évoqué le sujet lors d'une réunion cette semaine.

"Je sais que c'est quelque chose qu'il surveille", a affirmé jeudi Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche.

 
4 commentaires - Le Bitcoin possible menace pour la stabilité financière, selon un gouverneur de la Fed
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    il faut reconnaître que la pièce représentant le bitcoin est belle peut-être trop belle , mais attention comme moi de ne pas en prendre un jour en retour un bon coup dans la figure : sur pièce a plate couture par la "caisse d'épargne" qui était historiquement la grande garante de notre épargne d'une valeur de 4500 euros au 31.12.2016 je me suis fait tailler un royal et chouette costard 3 pièces sur mesure , mais maintenant je les connais parfaitement bien cette bande de pourritures : la Bourse les attrapes couillons que sont les actions en partenariat avec les banques populaires et la banque d'affaire natixis par le nombre de truandés sans discussion ce sont bien les champions !

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....

    référence à l'article :

    Facebook : des IA pour prévenir le suicide
    Statut : refusé
    Il y a 20 minutes
    le 30 11 2017 à 11 52

    Moi je préfère l'intelligence naturelle d'un MC Solar qui bien avant Schiappa et tant d'autres nouveaux moralisateurs en Marche vers un abrutissement conduisant à confier l'avenir de nos sociétés à des abrutis qui pensent dominer le monde au travers de leur réseaux qu'ils osent encore qualifier d e sociaux et en se revendiquant ,comme c'est monnaie courante dans nos sociétés consuméristes, de progrès pour l'humanité , et qui dit en utilisant autre chose que de la connerie artificielle : " Douce comme de l’hydromel je suis en affection puis me glisse, m’immisce entre les cuisses lisses de la miss. Ses yeux se plissent et elle dit stop ton vice "

    C'est tout de même nettement plus beau que de savoir qu'un Marc Tasdesuc ( traduction simultanée du mot Allemand ZUCKERBERG) veut se glisser dans l'esprit de chacun pour le formater à sa main ?

    Enfin moi ce que j'en dis !


    le 30 11 2017 à 12 33

    les fonctionnaires des préfectures ont bien compris quels bénéfices immédiats ils pouvaient tirer de la "complication" des remises de cartes grises aux usagers!

    c'est honteux et scandaleux que de tels comportements...et ce ne sont pas des propos comme ça en l'air , mais uniquement des faits avérés vérifiables et démontrables !

    plus de trois mois pour obtenir une nouvelle carte grise après une perte de papiers...et alors quand cela tombe au moment d'un contrôle technique ...alors là c'est franchement un moment historique synthétisant toute la connerie de la France résumée dans son administration et ses fonctionnaires :
    " oui mais pour faire le contrôle technique il faut la carte grise, ...oui mais pour faire la carte grise il faut le contrôle technique...on croirait des Gogols dans un bocal à poissons rouges !



    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Carte grise sur Internet : une situation kafkaïenne
    Statut : refusé
    Il y a 14 minutes
    le 30 11 2017 à 12 33

    les fonctionnaires des préfectures ont bien compris quels bénéfices immédiats ils pouvaient tirer de la "complication" des remises de cartes grises aux usagers!

    c'est honteux et scandaleux que de tels comportements...et ce ne sont pas des propos comme ça en l'air , mais uniquement des faits avérés vérifiables et démontrables !

    plus de trois mois pour obtenir une nouvelle carte grise après une perte de papiers...et alors quand cela tombe au moment d'un contrôle technique ...alors là c'est franchement un moment historique synthétisant toute la connerie de la France résumée dans son administration et ses fonctionnaires :
    " oui mais pour faire le contrôle technique il faut la carte grise, ...oui mais pour faire la carte grise il faut le contrôle technique...on croirait des Gogols dans un bocal à poissons rouges !



    référence à l'article :

    Esclavage en Libye : l'Afrique, l'UE et l'ONU s'allient
    Statut : refusé
    Il y a 36 minutes
    le 30 11 2017 à 12 12

    Au delà de la gravité de la situation , l'utilisation d'un tel titre pour l’article éclaire à lui seul toute la complexité de la situation.
    l'Afrique est un continent , un lieu géographique que l'on vient associer sur le même plan à une UE ( ?) - on ne sait si on évoque la position géographique ou autre chose- et à un " bidule " dont chacun définit le niveau de démocratie qui lui convient à un moment ou à un autre dans des errements opportunistes qui peuvent ou pourraient servir "la Cause".

    Quelle cause? on ne sait !
    Quels alliés de l’Afrique avec qui ? pour faire quoi ?

    Autant de voie de vagabondage intellectuel et qui dure depuis des décennies....sinon voila fort longtemps, et depuis le temps ou l'ONU et L'UE veulent montrer leur muscle( singulier intentionnel) que les Africains se seraient pris en main ...et auraient dit merci à ces "bestioles administratives" qui sont autant de vers leur suçant la moelle.

    Que fait donc MAcron en Afrique ?

  • avatar
    rouleau -

    C'est une bulle spéculative qui ne repose sur rien !

    Le cours reste virtuel... Entre l'offre et la demande... Mais, n'a rien d'autre prendre de stabilité.. Comme le cours de l'OR... Etc...
    Selon des experts qui l'évoquent et où nous pouvons les rejoindre...

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    la stabilité financière est déjà pas trop stable et avec le bitcoin par dessus le marché ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]