Le britannique Liberty reprend les fonderies du Poitou

Le britannique Liberty reprend les fonderies du Poitou
Fonderie

Boursier.com, publié le vendredi 26 avril 2019 à 15h52

L'accord assurera plus de 600 emplois sur les deux sites, qui produisent toute une gamme de composants destinés à l'assemblage de moteurs automobiles.

L'alliance sidérurgique britannique GFG a annoncé vendredi la reprise des deux fonderies du Poitou à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne). Elle garantit le maintien de plus de 600 emplois sur 750.

Les tribunaux de commerce de Lyon et de Poitiers devaient se prononcer aujourd'hui sur l'offre de reprise du groupe Liberty House - filiale de GFG - préférée à celles de l'Américain Sekco et de l'Allemand Marcus Schruefer.

La Fonderie Saint-Jean Industrie Poitou fabrique à 98% des culasses en aluminium pour Renault, et la Fonderie du Poitou Fonte produit des carters notamment pour Renault. Toutes les deux sont voisines géographiquement et issues d'une scission en 2002.

Une décision saluée

"L'accord assurera plus de 600 emplois sur les deux sites, qui produisent toute une gamme de composants destinés à l'assemblage de moteurs automobiles", peut-on lire dans un communiqué diffusé par Liberty House. "Les entreprises seront désormais connues sous le nom de Liberty Engineering Poitou, intégrant Liberty Aluminium Technologies Poitou et Liberty Cast Products Poitou", poursuit le groupe.

"Nous saluons la décision du tribunal. Celle-ci nous permet non seulement de conserver les emplois sur les sites mais également des centaines d'autres dans le réseau de sous-traitance qui dépend de ces entreprises et les soutient", a déclaré le directeur Europe de Liberty Engineering Group, Philippe Baudon, cité dans le communiqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.