Le candidat français à la Commission européenne sera connu cette semaine

Le candidat français à la Commission européenne sera connu cette semaine©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 21 octobre 2019 à 10h27

"On saura probablement à la fin de la semaine. Il faut quand même que ça avance, cette affaire", a déclaré Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

La France présentera d'ici la fin de la semaine un nouveau candidat au poste de commissaire européen au Marché intérieur. La candidature de Sylvie Goulard a été rejetée le 10 octobre par le Parlement européen. La nouvelle Commission européenne ne devrait probablement entrer en fonction que le 1er décembre, avec un mois de retard sur le calendrier prévu, du fait du rejet des candidatures de Sylvie Goulard et deux autres commissaires hongrois et roumain.

"On saura probablement à la fin de la semaine. Il faut quand même que ça avance, cette affaire", a déclaré Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, sur l'antenne de BFM TV. La secrétaire d'Etat a en outre proposé la création une autorité européenne de l'intégrité de la vie publique.

Sylvie Goulard écartée

Sylvie Goulard est sous le coup de deux enquêtes - une de la justice française et une de l'Office européen de lutte anti-fraude (Olaf) - pour l'affaire des emplois présumés fictifs des eurodéputés MoDem, qui l'avait contrainte à démissionner du gouvernement français en juin 2017, après un mois d'exercice.

Sa candidature a également été écartée car les députés européens évoquaient un possible conflit d'intérêts, concernaient aussi son travail de "consultante", entre 2013 et janvier 2016, pour l'institut Berggruen, un "think tank" fondé par le milliardaire américano-allemand Nicolas Berggruen, pour plus de 10.000 euros bruts par mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.