Le chômage en baisse de 3,5% en mai, les embauches au plus haut depuis 15 ans

Le chômage en baisse de 3,5% en mai, les embauches au plus haut depuis 15 ans©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 25 juin 2021 à 14h10

785.000 embauches ont été recensées en mai. Le chômage partiel aussi est en forte baisse.

785.000 embauches ont été recensées en mai. Le chômage partiel aussi est en forte baisse.

Le nombre de demandeurs d'emploi a fortement reculé au mois de mai en France, selon les chiffres du ministère du Travail publiés vendredi. Le nombre d'inscrits dans la catégorie A (sans aucune activité) a reculé de 3,5% le mois dernier pour s'établir à 3,729 millions, ce qui représente soit 134.100 personnes en moins.

Une embellie après un mois d'avril marqué par une hausse de 1,7% pour la catégorie A, à cause du en raison du 3ème confinement.

En incluant l'activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi en France (hors Mayotte) affiche un repli de 0,6% en mai par rapport au mois précédent (-39.000) et s'établit à 5,973 millions. Le ministère du Travail a observé en mai une forte hausse des demandeurs d'emploi de catégorie B et C (activité réduite), avec 95.000 inscrits (+4,4%). Le phénomène s'explique par le déconfinement, des demandeurs d'emploi basculant de la catégorie A vers ces catégories.

Embauches en hausse

La ministre du Travail avait donné la couleur jeudi. "On vient d'avoir les chiffres des embauches du mois de mai : on est à 785.000 embauches, le plus haut niveau depuis 15 ans !", avait déclaré Elisabeth Borne sur BFM Business. "On a des signaux très positifs. On avait déjà eu les chiffres de l'Insee sur les créations d'emplois au premier trimestre, avec +90.000 emplois, alors même qu'on avait encore beaucoup de restrictions sanitaires".

"Ca montre que notre économie est en train de repartir fortement", a -t-elle analysé... "On a une forte baisse des salariés en activité partielle" dont le nombre est passé de "3 millions au mois d'avril, à 2,3 millions au mois de mai alors même que les restrictions sanitaires ont été levées le 19 mai", a encore indiqué Elisabeth Borne.

Selon les derniers chiffres de la Dares (ministère du Travail), 71% des salariés travaillaient au mois de mai dans une entreprise dont l'activité est inchangée ou en hausse, contre 66% en avril...

Plus vite que prévu

Par ailleurs, il y a "de très bonnes nouvelles" dans les indices de confiance des chefs d'entreprise. Le climat des affaires poursuit en effet son embellie, selon le dernier pointage de l'Insee. L'indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchands, a gagné cinq points au mois de juin. À 113, il se situe au plus haut depuis la mi-2007.

"Je pense que ce climat, il est très positif, il y a de la confiance, et l'économie repart. Ca repart plus vite que ce qu'on pensait, c'est qui est une excellente nouvelle", selon elle...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.