Le Cognac passe la barre des 200 millions de bouteilles expédiées

Le Cognac passe la barre des 200 millions de bouteilles expédiées
Cognac alcool

Boursier.com, publié le mercredi 15 août 2018 à 09h32

L'activité est au beau fixe pour le cognac, avec des expéditions à travers le monde qui ont grimpé de +8,2% en volume et +5,4% en valeur en un an, sur la période allant du 1er août 2017 au 31 juillet 2017. Selon les chiffres dévoilés par le Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC), "le cap record des 200 millions de bouteilles expédiées sur la campagne a ainsi été franchi (205,9 millions de bouteilles)". Cela représente 3,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Exporté à 97,8 %, le cognac est commercialisé dans 156 pays au monde. Les Etats-Unis sont le premier marché, avec 86,5 millions de bouteilles expédiées sur la campagne 2017-2018. "La catégorie des alcools bruns est en pleine croissance sur le marché américain. La présence historique du cognac et les investissements constants des maisons sur ce marché permettent dans ce cadre de conforter la performance des expéditions de cognac vers ce pays", explique dans un communiqué Patrick Raguenaud, le président du BNIC.

La Chine achète beaucoup

Sur la même période, les expéditions vers la zone Extrême-Orient ont poursuivi leur progression avec 60,9 millions de bouteilles expédiées (+13,5% en volume et + 12,4% en valeur). La Chine porte cette croissance avec près de 26,2 millions de bouteilles expédiées.

L'activité s'essouffle en Europe avec 41,3 millions de bouteilles expédiées, ce qui matérialise une baisse de 2% en volume mais une progression de 3% en valeur. Mais les fabricants comptent sur d'autres relais de croissance, à l'image de l'Afrique du Sud, du Vietnam, de l'Océanie, ou des Caraïbes, qui prennent goût à cet alcool.

À l'échelle de l'ensemble des Vins et Spiritueux français (4 milliards d'euros en 2017, pour un total de 437 millions de litres exportés), le cognac représente près d'un quart de la valeur total des expéditions, se félicite le BNIC.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU