Le Covid repousse la réforme de l'Assurance chômage de trois mois

Le Covid repousse la réforme de l'Assurance chômage de trois mois©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 26 octobre 2020 à 18h28

Déjà repoussée au 1er janvier 2021, la réforme de l'assurance chômage entrera en vigueur au plus tôt le 1er avril 2021.

La réforme de l'assurance chômage, que le gouvernement veut maintenir malgré l'opposition des syndicats, va être reportée de trois mois. Le Premier ministre, Jean Castex, en a fait l'annonce lors d'une rencontre à Matignon avec les partenaires sociaux, avec qui il a fait le point sur les conséquences du regain d'intensité de l'épidémie de coronavirus. Le chef du gouvernement a dit son souci de poursuivre les réformes "pour transformer, moderniser notre pays, le rendre plus fort et plus juste."

Déjà repoussée au 1er janvier 2021, la réforme de l'assurance chômage entrera en vigueur au plus tôt le 1er avril 2021. Ce report de trois mois vise à "donner plus de temps aux partenaires sociaux pour s'accorder sur les ajustements qui s'avèrent nécessaires dans la situation économique qu'il faut traverser", a expliqué l'entourage du Premier ministre.

Les comptes se dégradent

Depuis le mois de janvier, le solde de l'Assurance chômage s'est dégradé de 16 Milliards d'euros, selon les données dévoilées par l'Unédic. Avec la hausse des dépenses d'allocations et des recettes moins élevées, cette altération de la trésorerie du régime devrait se poursuivre... Le déficit annuel s'élèverait ainsi à 18,7 milliards d'euros à fin 2020 et à 9,7 milliards d'euros fin 2021.

Toujours selon l'Unédic, les destructions d'emplois salariés atteindraient environ 670.000 fin 2020, dont 420.000 demandeurs d'emploi indemnisés par l'Assurance chômage de plus par rapport à fin 2019.

L'organisme qui gère le régime d'assurance-chômage table sur une embellie 2021, avec une baisse de 270.000 chômeurs indemnisés, soit environ 2,9 millions de personnes fin 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.