Le Dow Jones progresse de 2% à Wall Street

Le Dow Jones progresse de 2% à Wall Street
Le panneau de Wall Street à New York, le 30 novembre 2020

AFP, publié le mercredi 06 janvier 2021 à 20h38

L'indice Dow Jones évoluait à un niveau record mercredi en milieu de séance, gagnant 2%, après que le vice-président Mike Pence a indiqué qu'il ne s'opposerait pas à la certification de la victoire du démocrate Joe Biden.

Vers 18H15 GMT, l'indice Dow Jones des valeurs vedettes avançait de 2% à 31.009,68 points à l'ouverture d'une séance extraordinaire du Congrès destinée à enregistrer officiellement les résultats de la présidentielle du 3 novembre. 

Dans un courrier, le vice-président Mike Pence a indiqué qu'à cause des "contraintes" de la constitution, il ne s'opposerait pas à la certification de la victoire du rival de Donald Trump.

Ce dernier a pour sa part affirmé lors d'une manifestation à Washington qu'il ne concèderait "jamais" la défaite et a enjoint son vice-président à s'opposer à cette certification.

La position de M. Pence "semble avoir levé l'anxiété" des investisseurs à la Bourse, inquiets d'une prolongation de l'incertitude politique, a estimé Art Hogan, stratège en chef pour National Securities. 

Après une ouverture chancelante au début d'une intense journée politique, Wall Street a repris de la vigueur à la mi-journée alors que le parti démocrate de Joe Biden semble bien placé pour contrôler le Sénat, et donc les deux chambres du Congrès américain.

Au cours d'une double élection sénatoriale mardi, les électeurs de Géorgie (sud) paraissent avoir placé en tête, de peu, les deux candidats démocrates, ce qui ferait perdre, si les résultats sont confirmés, la majorité aux républicains à la Chambre haute.

Les marchés restent circonspects face à l'arrivée d'un Congrès et d'un président démocrates car cela pourrait signifier davantage de hausses d'impôts et de règlementations des affaires, note Fernanda Horner de Schaeffer. Mais ils savent aussi qu'une deuxième salve de relance budgétaire pour soutenir l'économie et les ménages américains est plus probable avec les démocrates, ce qui est apprécié par Wall Street.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.