Le FMI ne table plus que sur une croissance mondiale de 3% en 2019

Le FMI ne table plus que sur une croissance mondiale de 3% en 2019©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 15 octobre 2019 à 15h53

Il s'agirait alors de la plus faible progression de l'activité depuis 2008. Le PIB devrait légèrement accélérer en 2020, à 3,4%, contre 3,5% attendu jusqu'ici...

Et de cinq ! Le Fonds monétaire international vient de revoir pour la cinquième fois consécutive ses projections de croissance. L'Institution basée à Washington n'attend plus qu'une hausse du PIB mondial de 3% cette année, contre 3,2% encore espéré en juillet. Il s'agirait alors de la plus faible croissance mondiale depuis 2008. Le PIB devrait légèrement accélérer en 2020, à 3,4%, contre 3,5% attendu jusqu'ici.

Un rythme faible

"Après avoir fortement ralenti au cours des trois derniers trimestres de 2018, le rythme de l'activité économique mondiale demeure faible. Le dynamisme de l'activité manufacturière, en particulier, s'est considérablement affaibli, atteignant des niveaux jamais vus depuis la crise financière mondiale. L'augmentation des tensions commerciales et géopolitiques a accru l'incertitude quant à l'avenir du système commercial mondial et de la coopération internationale en général, ce qui a nui à la confiance des entreprises, aux décisions d'investissement et au commerce mondial. Une évolution notable vers un assouplissement accru de la politique monétaire - par l'action et la communication - a atténué l'incidence de ces tensions sur le sentiment et l'activité des marchés financiers, tandis qu'un secteur des services généralement résistant a soutenu la croissance de l'emploi. Cela dit, les perspectives restent précaires", explique le FMI.

Moins bien pour les Etats-Unis

Les économistes du fonds ont réduit leurs estimations de croissance 2019 aux États-Unis de 0,2 point de pourcentage à 2,4%, mais ils les ont rehaussées de 0,2 point, à 2,1%, l'an prochain. La prévision de croissance de la zone euro a été abaissée de 0,1 et 0,2 point, à respectivement 1,2% et 1,4% pour 2019 et 2020.

Les prévisions pour l'Allemagne, la France, l'Italie et l'Espagne ont toutes été réduites pour les deux années. Dans l'Hexagone, le PIB est désormais attendu en progression de 1,2% en 2019 et de 1,3% en 2020, soit 0,1 point de moins qu'anticipé en juillet pour les deux millésimes. Enfin, l'activité en Chine devrait croître de 6,1% en 2019 (-0,1 point) puis de 5,8% (-0,2) en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.