Le gendarme des marchés veut aider les actionnaires individuels à exprimer leur voix

Le gendarme des marchés veut aider les actionnaires individuels à exprimer leur voix
A lire aussi

LesEchos, publié le mercredi 22 novembre 2017 à 16h58

Contrairement aux apparences, l'actionnaire n'a que très peu de pouvoir en assemblée générale. Son vrai pouvoir, c'est de voter contre les résolutions qui sont proposées par les conseils d'administration. S'il veut être proactif et déposer lui-même des résolutions, cela devient très compliqué. Il faut pour cela détenir beaucoup d'actions.

Fort de ce constat, le régulateur des marchés financiers a décidé de proposer au gouvernement des modifications législatives afin de faciliter la prise de parole des actionnaires. Ces propositions sont issues d'un rapport du groupe de travail de la commission consultative Epargnants de l'AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Des seuils de détention de 5 % du capital social

Aujourd'hui, la loi est la suivante. Pour déposer des…

Lire la suite sur LesEchos

 
1 commentaire - Le gendarme des marchés veut aider les actionnaires individuels à exprimer leur voix
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]