Le gouvernement lance un produit pour investir dans les PME

Le gouvernement lance un produit pour investir dans les PME©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 14h59

Alors que l'épargne des Français a fortement augmenté depuis la crise sanitaire liée au coronavirus, atteignant quelque 90 milliards d'euros.

Bruno Le Maire a annoncé mercredi le lancement d'un nouveau produit d'investissement dans les PME, alors que l'épargne des Français a fortement augmenté depuis la crise sanitaire liée au coronavirus, atteignant quelque 90 milliards d'euros.

"Je ne taxerai pas l'épargne des Français", a répété le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'antenne de LCI. "En revanche, je veux les inciter à diversifier leurs placements." Le gouvernement mettra jeudi à la disposition des Français ce nouveau produit, "qui est un fonds d'investissement dans les PME françaises", a-t-il précisé.

"Un bas de laine bien constitué"

"Si vous avez 5.000 euros à placer - c'est le ticket minimal donc ce n'est pas pour tous les épargnants, soyons clairs, c'est pour ceux qui ont déjà un bas de laine bien constitué - (...), nous mettons à disposition un fonds dans lequel il y a 1.500 entreprises françaises."

"Cela diversifie le risque. C'est bloqué pendant cinq ans, et au bout du compte, on peut avoir une rentabilité plus importante qu'un livret A ou un livret de développement durable", a ajouté Bruno Le Maire, précisant que le capital investi n'était pas garanti dans ce type de placement.

Succès du livret A

Les mois se suivent et se ressemblent pour le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS). Beaucoup de Français continuent en effet à y déverser une partie de leur épargne de précaution, ce qui s'est traduit le mois dernier par une collecte de 2,85 milliards d'euros pour le Livret A, soit 1 milliard de plus qu'en juillet.

Sur les huit premiers mois de l'année, la collecte cumulée du Livret A atteint un montant record de 24,5 milliards d'euros (avec le LDDS, on arrive même à un total de 31,5 milliards). Depuis le mois de mars et le début de la crise sanitaire, les ménages ont placé près de 25 milliards d'euros sur ces deux supports sans risques rémunérés à 0,5%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.