Le gouvernement planche sur un "élargissement significatif" de la limite des 100 km

Le gouvernement planche sur un "élargissement significatif" de la limite des 100 km©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 25 mai 2020 à 10h02

Selon le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, "les résultats enregistrés dans la lutte contre l'épidémie" permettent d'avancer dans le déconfinement...

Il s'agit d'une annonce attendue par de nombreux Français, et elle pourrait intervenir dès la semaine prochaine. Interrogé par 'LCI' ce lundi, le secrétaire d'Etat en charge du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a dit travailler avec le gouvernement à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement dans un rayon de 100 kilomètres, imposée depuis le début le 11 mai dernier.

"L'idée est de pouvoir donner plus d'amplitude à cette mobilité", a-t-il expliqué, alors que seront annoncées cette semaine les modalités de la deuxième phase de déconfinement. Selon le secrétaire d'Etat, cet assouplissement est envisageable au vu "des résultats qui sont enregistrés dans la lutte contre l'épidémie".

"Les vacances sont une sorte de conquête sanitaire... Chacun de nos efforts individuels et collectifs permet de desserrer l'étau et d'avoir un peu plus de liberté dans les mouvements", a-t-il également affirmé.

"Redécouvrir la France"

Alors que l'activité des professionnels du tourisme est mise à mal depuis le début de la pandémie de coronavirus, cet "élargissement significatif" pourrait survenir la semaine prochaine, a précisé Jean-Baptiste Lemoyne, rappelant également que "le 14 mai, le Premier ministre a indiqué, lors du comité interministériel pour le tourisme, que les Français pourraient partir en vacances en métropole et outre-mer".

Le secrétaire d'Etat a également confirmé qu'il y aura "cette capacité" cet été "à pouvoir redécouvrir la France, son patrimoine, ses terroirs et ses richesses", mais ne s'est pas prononcé sur la possibilité de se déplacer en dehors du territoire. Début mai, le président de la République avait déjà prévenu qu'"on restera entre Européens" cet été. "Peut-être, en fonction de l'épidémie, il faudra même réduire un peu plus", avait-il ajouté.

Pour les restaurants ?

Concernant la question de la relance de l'activité des restaurants, Jean-Baptiste Lemoyne a indiqué que l'annonce de la date de leur réouverture n'est plus qu'une "question de jours désormais", précisant se baser sur un avis "encourageant" du Haut Conseil de la Santé Publique.

"D'ici jeudi, tout le monde sera fixé", a insisté le secrétaire d'Etat, ajoutant que la réouverture des établissements doit être conditionnée à l'élaboration d'un protocole sanitaire permettant d'accueillir les clients dans le respect des gestes barrières et de distanciation physique. "Avec un mètre d'espacement", a-t-il précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.