Le gouvernement va tripler le budget dédié au plan vélo

Le gouvernement va tripler le budget dédié au plan vélo©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 28 mai 2020 à 09h36

Le budget du plan vélo, qui sert notamment à financer l'aide de 50 euros pour la remise en état d'un deux-roues, va passer de 20 millions à 60 millions d'euros...

L'opération "Coup de pouce vélo" a été un véritable succès... Disponible depuis le 4 mai, l'aide de 50 euros à la réparation a déjà été sollicitée pour plus de 62.400 deux-roues. Un chiffre bien au-delà des prévisions du ministère, qui avait annoncé une enveloppe de 20 millions d'euros pour encourager la pratique du vélo dans la perspective du déconfinement.

Face à cette réussite, la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne a annoncé le triplement du fonds créé fin avril. "Nous avons décidé de tripler ce budget, à 60 millions d'euros, et de viser le million de vélos remis en état d'ici à la fin de l'année", a-t-elle indiqué ce jeudi à 'Paris Match'.

"C'est l'exemple d'un dispositif très simple, mis en place avec des fédérations d'associations, et qui fonctionne", s'est-elle également félicitée. Ce triplement doit également permettre de rassurer les réparateurs sur le remboursement de leurs interventions, promis dans un délai d'une semaine.

Un bonus pour l'achat de vélo électrique ?

Pour rappel, pour éviter que les usagers des transports en commun se reportent massivement sur la voiture, le gouvernement a décidé de lancer un forfait de 50 euros pour la remise en état d'un vélo (changer des freins, des lumières, des pneus...) au sein d'un réseau référencé de réparateurs. La liste des structures partenaires du dispositif est actuellement disponible sur le site "Coup de pouce vélo"...

Cette enveloppe doit également permettre de prendre en charge l'installation de places de stationnement temporaires et des formations, comme l'avait précisé le ministère. Elisabeth Borne envisage également désormais d'inscrire dans le plan de relance un bonus pour l'achat de vélo électrique.

"Ça fait longtemps que je me bats pour changer le regard sur le vélo, d'autant que 60% des déplacements font moins de 5 kilomètres. En quelques semaines, cette crise a fait gagner des années de politique vélo !", a estimé la ministre.

Le vélo, star du déconfinement

Selon les estimations de l'association Vélo et territoires, l'usage du vélo s'est envolé dans l'Hexagone lors de la première semaine du déconfinement, en ville, mais aussi dans le péri-urbain et à la campagne. Les compteurs répartis sur le territoire national ont enregistré sur cette première semaine 44% de passages de vélos de plus qu'avant le confinement.

Les milieux périurbains (+138%) et ruraux (+197%) sont ceux qui ont enregistré les plus fortes progressions de l'usage du vélo. En ville, où le nombre de cyclistes avant le confinement était plus important, la hausse est de 27%. "Bien sûr ces pourcentages sont à relativiser car les volumes ne sont pas les mêmes", a toutefois précisé le réseau de collectivités...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.