Le gouverneur de la Banque de France plaide pour des réformes

Le gouverneur de la Banque de France plaide pour des réformes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 janvier 2016 à 11h12

La France doit accélérer les réformes, prévient le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, dans un entretien accordé au quotidien régional 'Ouest France'.

"Quand vous regardez les taux de croissance en Europe, ceux qui ont les plus élevés sont ceux qui ont réformé à des moments divers et sous des majorités politiques les plus diverses", fait-il valoir. Il cite l'exemple suédois - qui a enregistré une croissance de +3,9% au troisième trimestre 2015, comparé à la même période 2015 - mais aussi le cas allemand (+1,7%).

Réformer le coût du travail

Le gouverneur de la Banque de France plaide notamment pour une réforme du coût du travail, car "les chômeurs et les jeunes n'ont pas le temps d'attendre les divers calendriers politiques". Il assure que cela ne veut pas dire qu'il faille renoncer à son modèle social. François Villeroy de Galhau note par ailleurs que certaines réformes vont dans le bon sens, comme celle du Crédit Impôt Compétitivité Emploi, mécanisme qui octroie des baisses de charges aux entreprises. Selon un récent rapport de l'Insee, le dispositif aurait permis de limiter le coût du travail en France. Entre 2012 et 2014, il aurait moins augmenté qu'en Allemagne (+ 1,4%), en Italie (+ 1,4%) ou au Royaume-Uni (+1,9%).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Le gouverneur de la Banque de France plaide pour des réformes
  • avatar
    facilis -

    l euro nous a volés et sechés,et l europe agrandie fait de même!!!!
    bruxelle nous casse les pieds!!!

  • avatar
    JXPLUS -

    Pour abaisser le coût du travail je suggère de baisser de 20% tous les revenus supérieurs à 4000 euros par mois pour les salariés du PUBLIC et de 30% tous les salaires supérieurs à 10000 euros et supprimer les niches fiscales au lieu de vouloir encore abaisser les petits salaires .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]