Le livreur DoorDash savoure une entrée en trombe à Wall Street

Le livreur DoorDash savoure une entrée en trombe à Wall Street
Le service de livraison de repas et de courses DoorDash a levé 3,4 milliards de dollars à l'occasion de son arrivée à Wall Street

AFP, publié le mercredi 09 décembre 2020 à 19h02

L'action du livreur de repas et courses à domicile DoorDash, qui profite depuis le début de la pandémie d'une explosion de la demande pour ses services, affolait les compteurs à l'occasion de sa toute première cotation à Wall Street mercredi.

Alors que son prix d'introduction avait été fixé à 102 dollars par action, ce qui lui a permis de lever 3,4 milliards de dollars, le titre de l'entreprise a débuté à 182 dollars sur le New York Stock Exchange, soit une hausse de plus de 78%.

L'entreprise, cotée sous le symbole boursier DASH, était à son prix d'introduction en Bourse valorisée à quelque 39 milliards de dollars.

Le niveau de l'action s'est envolé au fur et à mesure de la matinée, alors que les courtiers et banquiers tentaient d'évaluer au plus juste l'intérêt des investisseurs.

Pour l'occasion, le New York Stock Exchange s'est paré de la couleur orange du logo du groupe. 

Des responsables de DoorDash ont virtuellement participé à l'ouverture de la séance: les visages de seize d'entre eux, visiblement en télétravail, sont apparus sur un écran au-dessus de la cloche traditionnellement frappée pour marquer le début des échanges.

Le prix auquel évoluait mercredi la société est bien supérieur au niveau envisagé au départ, qui était de 75 à 85 dollars par titre il y a seulement une semaine.

Sa valorisation a plus que doublé en quelques mois: elle s'affichait à 16 milliards de dollars lors de son dernier tour de table de juin.

La jeune pousse a été propulsée sur le devant de la scène par les mesures de restriction de l'activité provoquées par la pandémie de Covid-19, qui ont souvent conduit à la fermeture des salles de restaurants et incité les particuliers à se faire livrer leurs repas ou leurs courses.

Elle revendique 1 million de livreurs, baptisés "Dashers", et plus de 18 millions de clients, ce qui lui confère la place de numéro 1 du secteur aux Etats-Unis: elle avait une part de marché de 49% en septembre, contre 22% à Uber et 20% à GrubHub, selon le cabinet Second Measure.

Son chiffre d'affaire a plus que triplé sur les neuf premiers mois de l'année, par rapport à la même période en 2019. 

Comme nombre de jeunes entreprises entrant en Bourse, elle reste toutefois déficitaire: elle a perdu 149 millions de dollars sur la période.

En termes de gouvernance, DoorDash a reproduit les arrangements des autres jeunes pousses technologiques en offrant trois différents types d'actions. Cette pratique permet au patron, Tony Xu, également un des co-fondateurs, de garder le contrôle avec 69% des droits de vote.

A Wall Street, DoorDash devance un groupe de pépites de la tech ayant prévu de se lancer sur les marchés d'ici la fin de l'année et comprenant Airbnb, Wish et Roblox. 

Airbnb est attendu ce jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.