Le masque bientôt obligatoire dans certaines zones à Paris ?

Le masque bientôt obligatoire dans certaines zones à Paris ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 04 août 2020 à 16h56

Anne Hidalgo plaide pour un port obligatoire dans les rues commerçantes, sur les quais de Seine, dans les parcs et jardins et les marchés découverts...

A Paris, 90% des habitants ne porteraient pas le masque dans la rue, selon les projections de la Ville... La maire Anne Hidalgo veut donc anticiper une nouvelle flambée des cas de contamination, et rendre le port obligatoire dans certaines zones de la capitale, alors que les "clusters", ces foyers de contamination, se multiplient un peu partout en France.

"Au minimum, les rues commerçantes, les quais de Seine, les parcs et jardins et les marchés découverts seraient concernés", selon les informations du journal 'Le Monde'. La demande de l'édile serait sur le point d'être transmise à Didier Lallement, le préfet de police de Paris.

Précaution

Le journal rappelle qu'au printemps, plusieurs communes avaient tenté d'imposer le port du masque en extérieur, avant de devoir faire marche arrière. Depuis le 31 juillet, les préfets ont la main pour prendre cette décision.

"Nous allons donc demander à ce qu'il devienne obligatoire dans les lieux extérieurs où il y a beaucoup de monde et où respecter la distance d'un mètre entre chacun est difficile", explique au 'Monde' Anne Souyris, l'adjointe à la maire de Paris chargée de la santé.

La crainte d'une seconde vague

Le Conseil scientifique mis en place par le gouvernement français pour lutter contre le coronavirus juge "hautement probable qu'une seconde vague épidémique soit observée à l'automne ou hiver prochain".

"La France se trouve dans une situation contrôlée mais fragile, avec une recrudescence de la circulation du virus cet été. L'avenir de l'épidémie à court terme est en grande partie entre les mains des citoyens", notent ses membres dans un avis remis le 27 juillet au gouvernement et publié par le ministère de la Santé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.