Le milliardaire chinois Jack Ma fait sa première apparition depuis octobre

Le milliardaire chinois Jack Ma fait sa première apparition depuis octobre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 20 janvier 2021 à 10h47

Son absence prolongée de la scène publique après un discours critique contre la politique financière de Pékin a alimenté les spéculations sur les réseaux sociaux.

Des nouvelles de Jack Ma... Le fondateur du géant chinois en ligne Alibaba Group s'est entretenu mercredi avec une centaine d'enseignants de zones rurales de la Chine lors d'une visioconférence. Il s'agit de sa première apparition publique depuis octobre dernier. L'information a été rapportée par Tianmu News, un site d'information affilié à un groupe de presse officielle.

L'absence prolongée de la scène publique de Jack Ma, après un discours critique remarqué en octobre contre la politique financière de Pékin, a alimenté les spéculations sur les réseaux sociaux ces dernières semaines.

Pas revu depuis fin octobre

Le milliardaire chinois n'est pas apparu en public depuis un forum organisé fin octobre à Shanghai, où il a critiqué la réglementation financière chinoise, ce qui a entraîné la suspension de l'introduction en Bourse très attendue de 37 milliards de dollars (31,57 milliards d'euros) de la branche fintech d'Alibaba, Ant Group.

Le 'Financial Times' avait même rapporté que Jack Ma avait été remplacé en novembre comme juge dans le dernier épisode d'un jeu télévisé pour entrepreneurs appelé Africa's Business Heroes, mettant en lumière son absence.

Pékin enquête sur le milliardaire

Depuis son discours d'octobre, Pékin a lancé une enquête sur Alibaba pour des pratiques monopolistiques présumées et a par la suite demandé au géant des paiements Ant Group de remanier ses activités de crédit.

"Je pense qu'on lui a dit de faire profil bas", a estimé Duncan Clark, président de BDA China, une société de conseil technologique basée à Pékin. "C'est une situation assez unique, plus liée à la taille même de Ant et aux sensibilités en matière de réglementation financière", a-t-il précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.