Le moral des patrons de PME et ETI toujours élevé en cette fin d'année

Le moral des patrons de PME et ETI toujours élevé en cette fin d'année©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 20 décembre 2017 à 16h41

La confiance des dirigeants d'entreprises de taille intermédiaire françaises termine l'année à des niveaux record, selon le dernier observatoire OpinionWay pour la Banque Palatine, à paraître jeudi dans 'Challenges'. Le regain d'optimisme enregistré après l'élection d'Emmanuel Macron ne s'est pas démenti.

En décembre, la proportion de patrons de PME et ETI se déclarant confiants pour les perspectives d'activité à six mois de leur propre entreprise reste stable à 87%. C'est seulement deux points de moins que son plus haut historique de septembre et cinq points de plus que son niveau de décembre 2016.

Confiance pour la France

Le niveau de confiance des patrons interrogés concernant l'économie française se maintient également au même niveau qu'en novembre, à 83%, soit deux points de moins que le record de juin.

Cet indicateur, qui affiche une progression de 39 points par rapport à décembre 2016, enregistre ainsi sa troisième meilleure performance depuis la création du baromètre en 2010. A l'inverse, la confiance des dirigeants de PME et ETI dans les perspectives de l'économie mondiale reflue de quatre points, à 74%.

Quant à l'indice synthétisant les perspectives d'investissement, il se maintient à son niveau record de 123. Il dépasse la barre des 120 points depuis le mois de mai dernier.

Des embauches au programme

Leurs intentions en matière d'emploi sont également de bon augure. La proportion de PME et ETI envisageant d'accroître leurs effectifs salariés dans les six mois à venir augmente d'un point, à 22%. Elles sont seulement 5% à prévoir de réduire leur nombre de salariés dans ce laps de temps (soit un point de moins qu'en novembre).

"Les dirigeants ont été sensibles aux premières réformes menées par l'exécutif", souligne dans un communiqué Pierre-Yves Dréan, le directeur général de la Banque Palatine, en précisant que "les signaux sont porteurs pour 2018".

Cette enquête a été effectuée auprès d'un échantillon représentatif de 302 dirigeants dont les entreprises génèrent un chiffre d'affaires compris entre 15 et 500 millions d'euros, interrogés par téléphone entre le 27 novembre et le 8 décembre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Le moral des patrons de PME et ETI toujours élevé en cette fin d'année
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article : Taxer la viande pour sauver le climat, bientôt « inévitable »
    Statut : refusé Il y a 8 minutes le 20 12 2017 à 13 37


    Et taxer les cons , c'est pour quand ?On ne va pas pouvoir faire autrement que de taxer ceux qui veulent imposer un mode de vie au reste du monde.

    et la démographie mondiale, on en parle ?
    et la précession des équinoxes on en parle? et les avions on en parle ?

    et les Volcans on en parle, et les dégagements de méthane des mares on en parle.

    On vit dans un monde d'abrutis et de ayatollahs moralisateurs minoritaires qui en sont à croire qu'ils détiennent la vérité absolue.

    Mais pourquoi l'éruption du Volcan à Bali a disparu des radars médiatiques, c'est juste une coïncidence ?

    Moi je pense que pour redonner du pouvoir d'achat aux producteurs de notre alimentation que sont les agriculteurs, il serait urgent de diminuer drastiquement les subventions à toutes ces associations qui se prennent pour le centre du monde et qui favorisent la branlette intellectuelle néfaste à l'Humanité tant elle répand un climat anxiogène