Le moral des patrons de PME et ETI toujours élevé en cette fin d'année

Le moral des patrons de PME et ETI toujours élevé en cette fin d'année©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 20 décembre 2017 à 16h41

La confiance des dirigeants d'entreprises de taille intermédiaire françaises termine l'année à des niveaux record, selon le dernier observatoire OpinionWay pour la Banque Palatine, à paraître jeudi dans 'Challenges'. Le regain d'optimisme enregistré après l'élection d'Emmanuel Macron ne s'est pas démenti.

En décembre, la proportion de patrons de PME et ETI se déclarant confiants pour les perspectives d'activité à six mois de leur propre entreprise reste stable à 87%. C'est seulement deux points de moins que son plus haut historique de septembre et cinq points de plus que son niveau de décembre 2016.

Confiance pour la France

Le niveau de confiance des patrons interrogés concernant l'économie française se maintient également au même niveau qu'en novembre, à 83%, soit deux points de moins que le record de juin.

Cet indicateur, qui affiche une progression de 39 points par rapport à décembre 2016, enregistre ainsi sa troisième meilleure performance depuis la création du baromètre en 2010. A l'inverse, la confiance des dirigeants de PME et ETI dans les perspectives de l'économie mondiale reflue de quatre points, à 74%.

Quant à l'indice synthétisant les perspectives d'investissement, il se maintient à son niveau record de 123. Il dépasse la barre des 120 points depuis le mois de mai dernier.

Des embauches au programme

Leurs intentions en matière d'emploi sont également de bon augure. La proportion de PME et ETI envisageant d'accroître leurs effectifs salariés dans les six mois à venir augmente d'un point, à 22%. Elles sont seulement 5% à prévoir de réduire leur nombre de salariés dans ce laps de temps (soit un point de moins qu'en novembre).

"Les dirigeants ont été sensibles aux premières réformes menées par l'exécutif", souligne dans un communiqué Pierre-Yves Dréan, le directeur général de la Banque Palatine, en précisant que "les signaux sont porteurs pour 2018".

Cette enquête a été effectuée auprès d'un échantillon représentatif de 302 dirigeants dont les entreprises génèrent un chiffre d'affaires compris entre 15 et 500 millions d'euros, interrogés par téléphone entre le 27 novembre et le 8 décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.