Le nombre de chômeurs a reculé au 2ème trimestre

Le nombre de chômeurs a reculé au 2ème trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 juillet 2019 à 12h18

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité) a baissé ainsi de 14.600 sur les trois mois du printemps pour s'établir à 3.377.300, un plus bas depuis le premier trimestre 2014.

Le nombre de demandeurs d'emploi n'exerçant aucune activité a diminué de 0,4% en France métropolitaine au deuxième trimestre, selon les données publiées jeudi par le ministère du Travail et Pôle emploi. Le recul sur un an atteint 1,9%.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité) a baissé ainsi de 14.600 sur les trois mois du printemps pour s'établir à 3.377.300, un plus bas depuis le premier trimestre 2014. En ajoutant les catégories B et C (personnes exerçant une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle emploi tenus de rechercher un emploi a également diminué de 0,4% sur le 2e trimestre, pour s'établir à 5.579.500, soit 23.900 de moins qu'à fin mars.

Sur un an, le recul est de 0,9%. En incluant les départements d'Outre-mer, hors Mayotte, le nombre total de demandeurs d'emploi se replie de 0,5% sur le trimestre, à 5.887.900, et diminue de 0,9% sur 12 mois.

Hausse des demandeurs de moins de 25 ans

Au sein de la seule catégorie A, la baisse du 2ème trimestre a concerné les 25-49 ans (-0,6%) et les 50 ans ou plus (-0,4%) mais le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans a progressé de 0,2% au 2e trimestre.

Le nombre moyen de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus a diminué (-0,3%) sur le trimestre, une première depuis l'hiver 2017. Mais il est en hausse de 1,5% sur un an et l'ancienneté moyenne des demandeurs d'emploi progresse encore de six jours, à 631.

Hausse des sorties

La part des demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus a progressé de 0,1 point, à 47,5% (+1,1 point sur un an). Au deuxième trimestre, les entrées à Pôle emploi ont diminué de 0,7% - mais elles augmentent encore de 0,2% sur un an, et les sorties se sont accrues de 0,4% (+0,6% sur un an).

Le taux de chômage, calculé par l'Insee selon les critères du Bureau international du travail (BIT), pour le deuxième trimestre sera publié le 14 août. Orienté à la baisse depuis le printemps 2015, il est ressorti au premier trimestre à 8,4% en métropole et 8,7% en incluant les départements d'Outre-mer (hors Mayotte).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.