Le nombre de chômeurs en légère hausse en août

Le nombre de chômeurs en légère hausse en août©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 26 septembre 2018 à 14h38

Le nombre de demandeurs d'emploi n'exerçant aucune activité a enregistré un deuxième mois consécutif de hausse en août en France métropolitaine, selon les données mises en ligne mercredi par le ministère du Travail et Pôle emploi.

Le nombre d'inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité) a progressé de 0,3% le mois dernier pour s'établir à 3.472.800, soit 10.800 inscrits supplémentaires par rapport au mois de juillet. En ajoutant les catégories B et C (personnes exerçant une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle emploi tenus de rechercher un emploi a progressé de 15.400 par rapport à fin juillet, soit une hausse de 0,3% également, à 5.660.600, un plus haut depuis le début de cette série statistique en janvier 1996.

Les jeunes un peu moins touchés

Au total, sur les huit premiers mois de l'année, 9.400 personnes supplémentaires sont recensées dans les effectifs de la seule catégorie A et 33.500 inscrits supplémentaires dans les trois catégories A, B et C combinées. La légère hausse des effectifs de la catégorie A au cours du mois d'août s'est manifestée dans toutes les tranches d'âge mais de façon plus marquée chez les 25-49 ans (+0,4%, soit 9.200 inscrits supplémentaires) que chez les jeunes (+0,1%, soit 400 inscrits de plus) ou les seniors (+0,1%, soit 1.200 inscrits supplémentaires).

La Dares (Direction des études et des statistiques du ministère du Travail) met en ligne chaque mois les données reflétant l'évolution du nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mais ne commente ces chiffres que tous les trimestres. Au deuxième trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A en France métropolitaine a enregistré une légère progression, non significative (+0,1%, soit 4.600 personnes supplémentaires).

Pôle emploi aussi perd des postes

Le nombre d'inscrits à Pôle emploi tenus de rechercher un emploi (qui relèvent des trois catégories A, B et C) a lui aussi progressé de 0,1%, ce qui correspond à une augmentation de 6.900 des effectifs.

Le gouvernement a annoncé lundi que Pôle emploi allait devoir se serrer la ceinture, alors que les réformes de l'assurance chômage prévoient dans le même temps un suivi accru des demandeurs d'emploi... D'après le projet de loi de finances pour 2019 présenté lundi, le ministère du travail prévoit la suppression de 1.618 postes, dont 800 postes à Pôle Emploi et 550 postes à l'Agence nationale pour la formation (Afpa).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.