Le Parlement européen demande l'interdiction de la pêche électrique

Le Parlement européen demande l'interdiction de la pêche électrique
poissons poisson

Boursier.com, publié le mardi 16 janvier 2018 à 16h52

C'est une victoire pour la France et un désaveu pour les Pays-Bas, qui soutiennent la pratique... Le Parlement européen s'est prononcé mardi contre une autorisation de la pêche électrique, qui consiste à utiliser du "courant électrique impulsionnel" pour déloger les poissons des fonds marins et les ramener dans les chaluts.

Les parlementaires européens se prononçaient dans le cadre de la proposition de règlement sur l'harmonisation des méthodes de pêche. Cette dernière a été adoptée en première lecture par 399 voix contre 189 et 86 abstentions. Elle doit désormais faire l'objet de négociations avec le Conseil européen, qui représente les gouvernements, et avec la Commission européenne.

Massacre ?

Les eurodéputés français s'étaient mobilisés contre la généralisation de cette technique qui n'est autorisée depuis 2007 qu'à titre dérogatoire dans la zone sud de la Mer du nord. La méthode, selon ses détracteurs, tuerait ou blesserait énormément de poissons, sans faire de distinction entre les tailles et les espèces, et dégradant ainsi l'écosystème.

Le vote favorable à cette méthode de la commission de la pêche à Strasbourg, en novembre dernier, avait fait craindre à ses opposants un basculement de l'ensemble du Parlement. "Le monde entier, ou presque, interdit la pêche électrique", a souligné Alain Cadec, eurodéputé Les Républicains et président de la commission de la pêche du Parlement européen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.