Le patron de Morgan Stanley trouve les récents propos de Soros "ridicules"

Le patron de Morgan Stanley trouve les récents propos de Soros "ridicules"
Morgan Stanley
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 31 mai 2018 à 11h51

James Gorman répond à George Soros. Alors que le milliardaire affirmait en début de semaine qu'une une autre crise mondiale majeure pourrait être "en magasin", le directeur général de Morgan Stanley juge cette affirmation "ridicule" et "irréaliste". Quant au fait que l'Europe est en danger existentiel, James Gorman n'y crois pas également: "Je ne pense pas que nous soyons confrontés à une menace existentielle", a déclaré le dirigeant, lors d'un entretien accordé à 'Bloomberg Television', à Beijing.

"Les récents problèmes de l'Italie s'inscrivent dans un schéma politique plus large qui a été vu dans une grande partie du monde, y compris en Grande-Bretagne, qui a voté pour quitter l'UE en 2016. On a le sentiment que la performance moyenne de l'économie est meilleure que la performance individuelle des citoyens dans chaque pays... Même ainsi, je ne pense pas que la zone euro soit en danger".

4 hausses de taux pour la Fed en 2018

Concernant les Etats-Unis, James Gorman estime que la Réserve fédérale augmentera probablement les taux d'intérêt trois fois de plus en 2018 malgré la récente volatilité. "La Fed a été incroyablement cohérente", a déclaré le directeur général de la banque. S'il est vrai que les pressions sur les salaires n'ont pas suffi à provoquer une forte inflation, "c'est pourquoi nous avons mis aussi longtemps pour en arriver à ce stade... qui n'est vraiment pas très avancé, les taux sont toujours au plus bas historique".

Le taux du 10 ans américain entre 3 et 4%

Il pense également que le rendement des obligations américaines à 10 ans devrait continuer de grimper, emportant avec lui le dollar. Interrogé sur les récents propos de Jamie Dimon, le boss de JPMorgan Chase, qui expliquait que les rendements des bons du Trésor à 10 ans pourraient atteindre la barre des 4%, J.Gorman a indiqué: "Je serais surpris si c'est moins de 3%; Je serais aussi surpris si c'est au-dessus de 4%". Le dix ans américain se négocie actuellement autour des 2,8%.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.