Le patron du Medef plaide pour des réouvertures à la mi-mai "coûte que coûte"

Le patron du Medef plaide pour des réouvertures à la mi-mai "coûte que coûte"©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 12 avril 2021 à 09h59

"On ne peut pas vivre éternellement aux crochets de l'État", estime Geoffroy Roux de Bézieux.

"On ne peut pas vivre éternellement aux crochets de l'État", estime Geoffroy Roux de Bézieux.

"Vivement le 15 mai", répète depuis plusieurs jours le patron du Medef dans des messages sur le réseau social Twitter... Alors qu'Emmanuel Macron a fixé ce nouveau cap pour une éventuelle réouverture des restaurants notamment, Geoffroy Roux de Bézieux ne veut rien lâcher sur cette date.

"Il faut redémarrer cette économie, on ne peut pas vivre éternellement aux crochets de l'État Alors ça se prépare, a-t-il déclaré lundi matin sur France Inter. "Nous ce qu'on croit c'est qu'il faut ouvrir coûte que coûte, même s'il y a des restrictions sanitaires", a-t-il poursuivi, à l'image des Britanniques - les commerces, salons de coiffure, salles de sport et terrasses des pubs rouvrent ce lundi en Angleterre.

Oui au "pass sanitaire"

Le Medef soutient le principe du QR code à l'entrée des établissements, qui remplacerait les fameux cahiers proposés dans les bars et restaurants l'été dernier, avec les coordonnées des clients, pour les contacter en cas de "cluster". Geoffroy Roux de Bézieux s'est dit favorable à l'instauration d'un pass sanitaire, "mais pour des points très précis" : voyages en avion, événements professionnels internationaux comme le Mondial de l'automobile. "Mais pas pour prendre un café en bas de chez soi".

La vaccination est évidemment un enjeu de taille. Geoffroy Roux de Bézieux s'est dit favorable à ce que les salariés puissent se faire vacciner sur leur temps de travail, "mais uniquement pour les salariés volontaires, il ne faut pas tomber dans une forme de pression". La campagne est ouverte à partir de ce lundi aux plus de 55 ans. Lui même ira se faire vacciner au Medef dès que le dispositif sera mis en place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.