Le revenu des Nord-Coréens en hausse en 2016 mais loin de celui des Sud-Coréens

Le revenu des Nord-Coréens en hausse en 2016 mais loin de celui des Sud-Coréens

Des Nord-Coréens s'éloignent des statues des leaders défunts Kim Il-Sung (g) et Kim Jong-Il (d) après avoir déposé des fleurs pour le 6e anniversaire de la mort de Kim Jong-Il, le 17 décembre 2017 à Pyongyang

A lire aussi

AFP, publié le lundi 18 décembre 2017 à 07h14

Le niveau de revenus des Nord-Coréens a progressé en 2016 au rythme le plus élevé en cinq ans, a annoncé le bureau sud-coréen des statistiques, mais le niveau de vie des Sud-Coréens demeure 20 fois supérieur.

Le revenu par habitant des Nord-Coréens s'est élevé l'an dernier à 1,46 million de wons (1.140 euros), en hausse de 5%, a annoncé vendredi Statistics Korea.

Il s'agit de la croissance la plus forte depuis 2011, quand le revenu par habitant avait progressé au Nord de 7%, selon l'agence. 

Cette performance intervient en dépit du renforcement des sanctions de la communauté internationale décidées pour tenter d'obliger Pyongyang à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique interdits.

La Corée du Nord est un des pays les plus secrets au monde. Son administration ne publie aucune statistique économique officielle, pas même les chiffres de la croissance, ce qui fait que les données disponibles sont en fait des estimations faites par des chercheurs.

A titre de comparaison, le revenu par habitant des Sud-Coréens est de 31,98 millions de wons, soit 22 fois plus.

L'écart entre le Nord et le Sud est illustré par d'autres chiffres publiés par Statistics Korea, comme la production d'électricité sud-coréenne, qui était en 2016 de 540,4 milliards de kilowatts, soit 23 fois plus que celle du Nord (23,9 milliards).

Le taux d'abonnements à des contrats de téléphonie mobile était de 14,26 pour 100 personnes au Nord, contre 122,65 au Sud, soit plus d'un par personne.  

La Banque de Corée (BOK) estimait en juillet que le PIB nord-coréen avait progressé de 3,9% l'année dernière, soit le taux de croissance le plus élevé depuis 1999 où il avait été évalué à 3,1%. La croissance sud-coréenne en 2016 était de 2,8%.

Le PIB nord-coréen a notamment progressé du fait d'une tolérance de plus en plus grande pour les initiatives privées et la prolifération de petits entrepreneurs qui font commerce de produits alimentaires ou de biens arrivant de Chine.

Une "libéralisation" toute relative qui s'est imposée du fait des carences catastrophiques du régime lors de la famine de la fin des années 1990.

Des experts estiment que ce secteur privé pourrait peser 25 à 50% du PIB du Nord.

"Les marchés sont un des piliers de la croissance en Corée du Nord, où de plus en plus de gens dépendent de ces marchés pour leur revenus, plutôt que du système public de rationnement qui fonctionne mal", a déclaré Hong Min, chercheur à l'Institut coréen de l'Unification nationale.

Statistics Korea estimait en 2016 la population du Nord à 24,9 millions, contre 51,3 millions au Sud.

 
0 commentaire - Le revenu des Nord-Coréens en hausse en 2016 mais loin de celui des Sud-Coréens
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]