Le secteur du bâtiment devrait ralentir en 2018

Le secteur du bâtiment devrait ralentir en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 décembre 2017 à 10h48

La Fédération française du bâtiment (FFB) prévoit un ralentissement de la croissance dans le secteur du bâtiment en France en 2018 à cause du durcissement des dispositifs d'incitation fiscale et de la hausse des prix dans le logement neuf.

Dans son point de conjoncture dévoilé ce mardi, la FFB dit tabler sur une croissance de 2,4% de l'activité en volume l'an prochain, après +4,7% attendu sur l'ensemble de 2017. L'année qui s'achève a été marquée par une accélération régulière, puisqu'en septembre la FFB attendait encore une progression de 4%.

Fin des PTZ et Pinel

"Malgré une baisse des mises en chantier d'environ 10.000 unités, imputable aux dispositions prises en loi de Finances, le logement poursuivra son essor mais de façon beaucoup plus mesurée", a expliqué le président de la FFB Jacques Chanut, au cours d'une conférence de presse.

La FFB souligne l'impact du rognage des dispositifs PTZ et Pinel dans les zones moins tendues et celui de la baisse des recettes des bailleurs sociaux, alors que le secteur du HLM représente jusqu'à 15% du chiffre d'affaires total du secteur du bâtiment.

"Mais des obstacles liés à la loi de finances 2018 menacent l activité : IFI (impôt sur la fortune immobilière), PTZ neuf, APL accession, CITE, baisse des loyers et de l APL, relèvement de 5,5% à 10% de la tva sur les chantiers en locatif social " @chanutj
- FFB (@FFBatiment)
Mieux pour le non-résidentiel

En revanche, en 2018, le non-résidentiel neuf accélérera sa croissance à 8,9% grâce à tous les secteurs hors agricole.

Au global, à prix constants, l'activité du bâtiment ne retrouvera toutefois l'an prochain que son niveau de 2013, très loin des pics que le BTP a connus sur la période 2006-2008

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU