Le système électrique français sera "sous surveillance" cet hiver

Le système électrique français sera "sous surveillance" cet hiver

climat, gel, météo, meteo

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 07 novembre 2017 à 09h48

RTE a décidé de placer cet hiver "sous surveillance", alors que des arrêts non prévus de centrales ou des conditions climatiques "hors normes" pourraient fragiliser l'alimentation en électricité des Français. Le gestionnaire des lignes à haute tension françaises, filiale à 100% d'EDF, a également fait savoir dans un communiqué que cette situation pourrait perdurer jusqu'en 2020.

"Les marges de sécurité s'accroissent ensuite mais ne permettent pas de fermer les centrales à charbon et simultanément les quatre réacteurs atteignant 40 ans de fonctionnement", a aussi indiqué RTE.

Forte hausse des prix de gros

EDF a abaissé fin octobre son objectif 2017 de production d'électricité d'origine nucléaire, pour la deuxième fois cette année, et a ajusté à la baisse son objectif de résultat d'exploitation (Ebitda) à la suite du report du redémarrage de la centrale de Tricastin.

Les prix de gros de l'électricité en Europe pour les prochains mois ont fortement augmenté après ces annonces, les analystes craignant que la France, dont les besoins en électricité dépendent au trois quarts de l'énergie nucléaire, ne soit confrontée à un risque de pénurie cet hiver en raison de l'interruption prolongée de plusieurs réacteurs.

 
387 commentaires - Le système électrique français sera "sous surveillance" cet hiver
  • avatar
    abcd1234 -

    Comme tous les ans à la même époque, les journaleux nous font le même coup de la
    pénurie d'énergie. Je pensais bêtement que la France grâce à ses centrales que le monde nous envie ..sic nous étions à l'abri de tout aléas climatique. Mais que fait donc
    la hulotte ??

  • avatar
    tracto -

    alors on ne sera pas capable de fournir de l électricité en hiver et la on nous dis qu il faudra rouler en électricité j ai du mal a comprendre

  • avatar
    euroindien -

    Dès la première coupure du genre, je me munirai d'un groupe électrogène ne serait-ce que pour faire fonctionner mon chauffage au gaz....et je contribuerai ainsi individuellement mais intensément à la pollution.....

  • avatar
    micmetz -

    Après le beurre, le gaz et, ce jour l'électricité, vive les spéculations ou les manipulations de ces incompétents qui continuent d'engraisser par l'espoir de paniques pour les autres? vous avez là les résultats du capitalisme actuel et des prétentions libérales.

  • avatar
    jeannot5 -

    ce n'est pas EDF le responsable , il faut s'adrèsser a nos politique de droite comme surtout de gauche avec les Ségolènes , les duflots , les Mélanchon , les hamont, et maintenant les hulot qui depuis 10 ans démantèle nos centrale sans l'équivalent , c'est a dire aussi rentable , moins cher , et sans vision a long termes garanti ; revenons a la bougie et rachetons l'électricité a l'étranger , vive la France .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]