Le taux de chômage devrait se stabiliser à 8,9% d'ici à mi-2018, selon l'Insee

Chargement en cours
Après la forte baisse de fin 2017, le taux de chômage devrait se stabiliser, selon des prévisions publiées mardi par l'Insee, qui voit l'indicateur rester à 8,9% de la population active en France entière (hors Mayotte) d'ici à mi-2018.
Après la forte baisse de fin 2017, le taux de chômage devrait se stabiliser, selon des prévisions publiées mardi par l'Insee, qui voit l'indicateur rester à 8,9% de la population active en France entière (hors Mayotte) d'ici à ...
1/2
© AFP

AFP, publié le mardi 20 mars 2018 à 23h59

Après la forte baisse de fin 2017, le taux de chômage devrait se stabiliser, selon des prévisions publiées mardi par l'Insee, qui voit l'indicateur rester à 8,9% de la population active en France entière (hors Mayotte) d'ici à mi-2018.

Fin 2017, le taux de chômage est descendu à 8,9% (-0,7 point au 4e trimestre), passant sous la barre des 9,0% pour la première fois depuis 2009. Début 2018, l'Institut national de la statistique table sur un taux de 9,0% au 1er trimestre, puis de 8,9% au 2e trimestre.

Le chômage se stabiliserait malgré des créations d'emplois toujours dynamiques : les 113.000 postes supplémentaires attendus par l'Insee suffiraient à peine à absorber la hausse de la population active, évaluée à 110.000 personnes.

Dans le détail, l'Insee anticipe 129.000 postes salariés de plus dans le secteur marchand non agricole, 3.000 dans le secteur agricole et 1.000 non-salariés supplémentaires, "en raison de la progression encore solide de l'activité". L'Insee s'attend en effet à une croissance de 0,4% par trimestre d'ici à mi-2018.

Mais il prévoit, dans le même temps, 21.000 destructions de postes dans le secteur non marchand (fonction publique, associations...), "avec la nette diminution du nombre de bénéficiaires de contrats aidés".

Le gouvernement d'Edouard Philippe a décidé l'été dernier de réduire les prescriptions de contrats aidés, limitant les nouveaux contrats à 310.000 en 2017, après 459.000 en 2016. Seulement 200.000 signatures sont prévues en 2018.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
27 commentaires - Le taux de chômage devrait se stabiliser à 8,9% d'ici à mi-2018, selon l'Insee
  • avatar
    Alienor47 -

    Je prevois même qu avec les prochaines directives du gouvernement, le taux du chômage devrait fortement baisser...

  • avatar
    Jacques0 -

    Il y a beaucoup de chômeurs qui trichent, c’est incontestable. Mais il est largement abusif d’en faire une généralité indue. La majorité des chômeurs sont dans le besoin, cherchent du travail sans en trouver. Il est donc injuste de lire par exemple : « faut bosser mon gars ........ faut arrêter de vivre aux crochets des contribuables ! », ou que « Quand on est radié c'est qu'on reste au lit au lieu de chercher un travail. », ou encore « s'il y a radiations, c'est qu'il n'y a pas nécessité d'inscription à Pole Emploi ...... ». Non, il n’est pas acceptable de lire : « On ne radie que ceux qui restent au lit... » car tout dépend du système de radiation précisément. Les vrais chômeurs souffrent, et doivent être respectés

  • avatar
    anodgiesse -

    l'embellie aura donc été faible et courte !!! donc gouverner autrement arrive aux mêmes résultats surtout quand c'est bidouillé

  • avatar
    colmi38 -

    Le taux de chômage devrait en effet se stabiliser puisque le gouvernement avec sa chasse aux chômeurs est entrain de tout mettre en oeuvre pour faire sortir un maximum de demandeurs d'emploi des fichiers.

  • avatar
    roulroul57 -

    Allez, sortez nous une ultime petite manip' de chiffres,
    pendant ce temps, autour de moi ça rame dur pour trouver un job.